Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

24 Jun

Syrie JAMES "Dracula, mon amour"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #LITTERATURE JEUNESSE

Quatrième de couverture

 

Sept longues années se sont écoulées depuis la fin tragique de l'aventure qui nous a opposés au Comte Dracula, moi, Mina Harker, mon mari, Jonathan, et trois de nos amis. 

Et pourtant ... je me souviens de chaque trait de son visage, de chaque muscle de son corps, comme s'il n'avait jamais cessé de m'étreindre. 

Aujourd'hui, je ne peux plus supporter le poids de la culpabilité et je me dois d'écrire ce qui s'est réellement passé. 

Loin du monstre qu'il pouvait être parfois, il était aussi un homme magnifique, d'une beauté terrifiante et d'une intelligence remarquable. 

Je l'ai aimé au premier regard, d'une passion dévorante, charnelle et interdite. Et j'aime à croire que cet amour incendiaire fut partagé. 

Voici mon journal intime. Voici la véritable histoire de Dracula.

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Affligeant, consternant, ce livre ne m'a pas du tout accrochée ... dès le début j'ai eu beaucoup de mal à rentrer dans ma lecture et à me laisser emporter par l'histoire que nous raconte l'héroïne, Mina. C'est censée être le récit d'un amour, je cite, "incendiaire", d'une histoire palpitante, faite de frissons et d'émotions fortes ... je les cherche encore ! Ce livre est d'un ennui tout simplement mortel ! Veuillez m'excuser pour le jeu de mots ...

 

Ce fut pour moi une lecture longue, douloureuse, pénible, d'autant que plus j'avançais dans l'histoire, plus j'avais l'impression d'avoir déjà lu ce livre ! Quel supplice ! Peut-être que c'est parce qu'il me rappelle trop l'original, je ne sais pas, je ne l'avais pas aimé non plus, alors je l'ai zappé de mon esprit ! Mais diable que cette auteure aime les longueurs et les descriptions à n'en plus finir, on passe par tous les détails et les informations inutiles ... plus d'une fois j'ai voulu faire comme avec les livres de Proust qu'on m'obligeait à lire à la fac et sauter les "50 pages" de description et de narration ineptes ! Mais où est donc passé l'entrain et la vivacité que je m'attendais à trouver dans ce récit ? Certainement pas sous la plume de l'auteure aussi efficace qu'un somnifère ! Sans rire, moi qui n'arrivait plus à dormir depuis une semaine, il me suffisait de lire 20 pages de ce livre pour piquer du nez ! C'est lent, c'est soporifique, c'est dénué d'intérêt, répétitif et lassant ... 

 

Au début, j'ai essayé de ma passionner pour l'histoire, il faut dire que je suis à fond en mode vampire depuis quelques temps et que Dracula est quand même, selon les standards actuels, LE vampire par excellence, le roi des suceurs de sang si on veut ! Alors oui, au début, j'ai adoré son personnage, mystérieux, magnifique, envoûtant et dangereux à la fois. C'est mystique et il représente l'archétype du fruit défendu, du coup on a tout de suite, tout comme Mina, envie de croquer dans la pomme et de lui offrir notre cou. Ah, voilà bien le seul personnage du livre qui ait réussi à attiser ma curiosité ... du moins un certain temps ... quand il se rapproche de Mina, il devient un amoureux baveux et beaucoup moins "intense" ! Assez de ses bécotages ridicules et de ses discussions sans queue ni tête remplie de contradictions, de supplications et d'explications. C'est censé être un mâle dominant pas le petit toutou à sa mémère ! Ça m'a fait mal au coeur vous pouvez pas imaginer de voir ce grand vampire réduit à cet état là. Quelle honte quand même ! Méchante auteure, méchante. Comme j'aurais voulu retrouver un vampire plus "fort", plus "mystérieux" ... ah oui alors ça aussi ça m'a rendue triste ... il dévoile toute son histoire à Mina ! Alors là j'ai dit non, non, non et non ! Le mythe Dracula se doit de rester un mythe ! Où l'auteure est-elle allée pêcher qu'on voulait connaître la véritable histoire du vampire ? Ça m'a gâché mon plaisir ... Mon Dracula que j'imaginais s'est évaporé entre les lignes de ce livre, il est devenu une pâle imitation de l'original ... pas bon ça !

 

Quant à son amoureuse transie, Mina, au début, on s'attache à elle, forcément, c'est la petite orpheline, triste mais en avance sur son temps, intelligente, du moins on le suppose, qui amie danser, discuter et échanger. Hum, on peut la croire féministe au début, après tout, elle brave certains interdits sous la houlette de son amie Lucy, mais très vite on se rend compte qu'elle est enfermée dans un carcan de morale et de règles étouffantes qui font d'elle une contradiction vivante qui ne fait que s'admonester jour après jour. Quelle tête à claque ! On passe d'une jeune fille libre et intelligente, à une femme soumise et docile, sans intérêt, qui se laisse dicter sa conduite par "les hommes" ! Je veux dire, on la félicite parce qu'elle devient la secrétaire de son mari et de ses amis ! Mais où est passé sa fierté là-dedans ? Elle qui se voyait l'égale presque de son mari se retrouve obligée de se soumettre à ses moindres désirs. Que c'est rétrograde ! Plus d'une fois, j'ai eu envie de lui dire de se réveiller, de se révolter, de redevenir la "féministe" du début du roman, de ne pas se laisser dicter sa conduite par ces "hommes" dont elle ne rabat les oreilles tout au long du récit, surtout quand on voit qui ils sont vraiment ... mais j'y reviendrai juste après. Mina m'a horripilé par ses doutes, ses contradictions stupides. Son histoire d'amour avec Dracula, hum, j'aurais voulu qu'elle soit plus "crédible", les trois quarts du temps, l'auteur ne nous dit d'eux que ça "ils s'embrassent". Ok, super passionnant et à part ça ? On a en fait l'impression que rien ne se passe réellement ... Alors oui, j'avoue, tout n'est pas non plus nul dans cette romance, sinon je n'aurais pas lu le livre jusqu'au bout, et c'est vrai que si on s'accroche c'est surtout pour savoir si elle va choisir Dracula ou Jonathan, son fiancé. Bon alors, bien évidemment, moi je ne vous dis rien, mais j'aurais sans hésiter choisi Dracula pour ma part ... comment résister à un vampire éternel, totalement beau gosse, qui vous déclare sa flamme tous les jours ou presque ?

 

Faut voir aussi qui s'oppose à ce "méchant" vampire. Jonathan et ses amis, "les hommes". L'auteur m'a tuée, elle a employé ce terme sans arrêt, ça m'a gravement saoulée ! "Les hommes". Hum, mystère, mais qui sont-ils ? Il y a donc Jonathan, le fiancé de Mina, Arthur Goldaming, le Dr Seward, Mr Morris et le Dr Van Helsing (au nom prédestiné, pas vrai ?). Tous se sont ligués contre Dracula et ont décidé de le tuer suite à un évènement tragique survenu dans le récit, que je ne vous raconte pas ici, mais vous saurez de quoi je parle si vous lisez ce livre ... Bref, donc, ces cinq gentlemen, plein de bons sentiments et qui se croient des super héros, doivent mettre de l'action dans le roman, préparer la traque du vampire, le faire tomber dans des pièges, sa battre avec lui ... on se dit qu'on ne va pas s'ennuyer durant cette croisade ! Détrompez-vous ! Ces mecs sont mous de chez mous. Ils sont vraiment idiots, totalement à l'ouest ! Leurs discours à rallonge totalement macho et pour la plupart grotesques m'ont fait vomir ! Et Mina qui se retrouve au milieu d'eux, ils la traitent de façon tellement contradictoire, un jour ils l'acceptent et lui vouent un culte, le lendemain ils la renient et veulent la tuer ! Non mais oh, où est le réalisme dans tout ça ! Ce sont des carpettes ! Ils se mettent à se serrer la main sans arrêt pour se motiver, c'est tape-moi dans le dos mon pote et on va sa faire un vampire ! Quelle horreur ! Et ce sont ces types-là qui sont censés débarrasser l'humanité du plus grand vampire ayant jamais existé ? Je n'aurais qu'une chose à dire, tous aux abris ! Ce sont des incapables pétris de bonnes paroles et de convictions totalement erronées. Ils m'ont fait rire malgré eux, mais surtout, ils m'ont écoeurée. Alors oui, ils arrivent quand même à faire deux trois trucs, j'admets, mais on ne nous les décrit finalement que peu (pour une fois !) et du coup, ça ne flatte pas leurs egos surdimensionnés ! Ces hommes-là sont tellement imbus de leurs personnes et surs d'eux-mêmes qu'ils sont persuadés d'arriver à tuer Dracula ! Non mais, pour qui ils se prennent ceux-là ? Ils plombent totalement l'ambiance du livre !

 

Le récit, issu du journal intime, de la confession, de Mina, nous raconte cette traque menée contre Dracula. Comment son coeur a été partagé entre son fiancé et le vampire pendant quelques temps ... On est censé y ressentir beaucoup d'émotions, mais il n'y a pas de grande diversité, on n'y retrouve en permanence que les mêmes sentiments : amour, haine, confusion ... ça tourne en rond et c'est exaspérant ! On parle dans la quatrième de couverture d'un amour incendiaire, hum, pas vu ... on parle d'un monstre, hum, pas vu non plus ... Tout ce que j'ai trouvé dans ce livre, ce sont des idées, mais la mise en forme, la bonne mise en forme, prenante, haletante, irrésistible, en était totalement absente. Comment voulez-vous vous attacher à de tels personnages ? Comment vouloir vous accrocher à une histoire qui ne vous touche pas, ne vous fait pas vibrer ? Les rares émotions que j'ai ressenti se situent dans les 10 dernières pages ! Voilà, c'est ça le problème majeur du livre, on le lit sans rien ressentir. C'est comme de lire un rapport administratif, des notes retranscrites, de simples faits, mais pas de sentiments ! Alors que ce sont justement les sentiments qui sont censés être la base de ce roman, c'est le comble quand même !

 

Vous l'aurez compris j'ai été extrêmement déçue par ma lecture ... je m'attendais à être exaltée voir même effrayée, eh bien au final, je n'ai été ni l'un ni l'autre. Je suis restée stoïque et c'est avec une grande difficulté que je me suis motivée à tourner ces 545 pages ! Ça n'est pas un livre que je vous conseille. Je sais qu'il y a des avis positifs sur le livre, je ne sais pas encore ce qui m'a échappé pour que j'ai envie de réellement me plonger dans cette histoire ... C'est peut-être le style d'écriture que j'ai trouve un peu "niais" qui m'a empêchée d'être happée par le récit, je ne sais pas, il y a trop d'incertitudes concernant ce roman pour que je sache ce qui pourrait y plaire à ceux qui veulent le lire. Pour ma part, il ne me restera pas en mémoire longtemps ça c'est clair ! Mais je suis tout de même contente de l'avoir lu car j'ai découvert Mr Wagner ... à vous de voir si vous voulez le lire ou non, mais dans ce cas, allez voir d'autres avis que le mien, ils seront peut-être moins "tranchés" !

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 545

Temps de lecture : 5h30

Prix : 18.00 euros (sorti en poche également)

 

 

http://i60.servimg.com/u/f60/11/60/49/55/couv1210.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/-s7sRKbEmSus/T5fPpHcuMVI/AAAAAAAADg8/m3yWR2zsthA/s200/%25C3%2589mile-4+la+plume+au+feminin.jpg

 

http://storage.canalblog.com/00/78/953560/74311128.jpg

 

Commenter cet article

Windows 10 preview 11/11/2014 13:34

Whether it be the movies or the plays there are something that which makes this character a stand alone among the others in the horror genre. There is so much more than just a villain to that character which makes him the prince.

Aidoku 20/09/2012 21:32

20 pages, t'es gentille. Moi 2 me suffisaient pour m'endormir. D'ailleurs, je me suis assommée plusieurs fois avec ce pavé... ^^

Myiuki 20/09/2012 23:07



Je me suis endormie dessus pour ma part également *littéralement* ^^


Me suis trouver un bon somnifère ... dommage que j'ai du le rendre à la médiathèque ;)


Merci pour ton commentaire !



Clairdelune 28/06/2012 16:49

J'ai bien aimé la fin mais je suis en grande partie déçue par le livre, comme toi à ce que j'ai lu.
Décidément, il ne plait pas à beaucoup de monde, je vois plus d'avis négatifs que positifs... en même temps, il y a un nombre fou de longueurs et de descriptions, ce qui donne un récit assez fade !

Myiuki 28/06/2012 20:42



Fade, c'est le mot ! C'est dommage car l'idée de départ est vraiment intéressante mais le rendu n'est pas à la hauteur, c'est d'un ennui ... mortel !


En tout cas, merci pour ton commentaire et à bientôt :D



Stellabloggeuse 26/06/2012 21:16

Eh bien, en effet tu n'es pas tendre ! (mais je me suis bien marrée...ouh la méchante !).
Comme toi j'ai trouvé que c'était long long long...tout ça pour qu'il ne se passe pas grand chose au final ! J'ai été déçue par l'histoire d'amour que j'ai trouvé mièvre.
Les personnages, je les ai trouvés sans relief. Van Helsing complètement mielleux et coulant, ridicule, Mina trop versatile, et un Dracula qui manque définitivement de mordant !
Mais au final ça m'a vidé la tête, et j'ai bien aimé l'épilogue, alors pourquoi pas ^^
Merci d'avoir participé à la LC !

Myiuki 27/06/2012 08:16



Oui, la fin n'est pas si mal ... mais pour le reste, comment dire ? Mièvre, je pense que c'est le bon mot. Tout à fait d'accord avec toi ;)


Merci à toi pour l'organisation de cette LC en tout cas ^^



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D