Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

11 Aug

Agnès de Lestrade "Tu as toujours aimé Bob Marley"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #LITTERATURE JEUNESSE, #NOUVELLES, #LITTERATURE FRANCAISE

Quatrième de couverture

Blanche a 15 ans, les joues encore rebondies du bébé-à-sa-maman qu’elle était encore il y a peu. Sauf qu’à présent, elle marche sur une route, un monstre de colère rentrée dans la poitrine. Bien décidée à quitter pour toujours cette mère « présence absente » à qui elle adresse une cohorte de puissants griefs. Des reproches où l’amour blessé et incompris ne tarde pas à pousser ses pointes vives.

À mon avis ♥♥♥

« L’espoir, c’est une graine en soi qui pousse de travers, pour ressortir un peu plus loin en pleine terre. »

La plume d’Agènes de Lestrade a quelque chose de magique qui vous touche, au détour d’un mot, d’une phrase, d’un brin de poésie qui vous traverse sous la pluie. C’est dur à expliquer quand on ne l’a jamais expérimenté mais, cette auteure ne se lit pas, elle se vit. Dans ce court texte, elle aborde les thèmes difficiles de la séparation, de l’abandon, du deuil, d’une manière sensible sans pour autant tomber dans le pathos à l’extrême. C’est juste, tout simplement. C’est un cri dans la nuit, un appel au secours qui interpelle le lecteur. Parce qu’on sent la douleur, la souffrance, derrière chacun des pas de Blanche, même si on ne sait pas au départ d’où elles proviennent. Ce n’est pas un texte facile à lire, dans le sens où il fait mal mais il est si beau par moments qu’on le voit comme nécessaire. Le paradoxe de ce récit, pour moi, c’est que je me suis de suite attachée à la plume mais que je n’ai pas ressenti de connivence avec le personnage de Blanche. Dans toute sa fragilité, elle me paraissait parfois si « dure » que je n’arrivais pas à m’y accrocher. Étrange phénomène. D’autant que son histoire sur le papier m’a parlé… Dur à expliquer. C’est souvent aussi le problème de ces courts textes, on les lit tellement vite qu’on a du mal à s’en imprégner. On en garde des bribes, des impressions, mais quoi de plus ? Le récit de Blanche, malgré toutes ses qualités, je suis quasi sûre que je vais l’oublier… Pourquoi ? Parce qu’en fin de compte, c’est un schéma presque basique, pourrait-on dire, que nous propose ici l’auteur, pas de réelle originalité. Seule la plume et, par instants, le traitement, rendent ce texte attractif. Le titre aussi, qui m’a attirée de suite, moi qui aime tant la musique… Ici, fausse note, puisqu’il m’a embarqué sur une autre piste, imprévue. N’ayant pas lu le résumé avant d’entamer la lecture, je ne m’attendais à rien, sans doute pas à ça en fin de compte, c’est peut-être ce qui m’a déstabilisée et m’a empêchée d’apprécier pleinement le texte. J’ai aimé cela dit la façon qu’a eue l’auteur d’aborder son sujet avec finesse. Presque tout se dit dans le silence et finalement, ça ajoute encore à la sensibilité du texte. On devine en filigrane, l’auteur ne nous impose rien. Les émotions sont fortes, troublantes. Je dirai que, malgré ses petits défauts, ce texte est percutant et mérite d’être lu. La mise en abyme de la vie de cette femme auteure au travers des yeux de sa fille perdue, a vraiment quelque chose de poétique. On nous décrit ici une réalité dure, sans fards, en nous faisant espérer une lumière au bout du tunnel…

En bref…

Un texte émotionnel, à l’état brut, servi par une plume aux accents de splendeur, à découvrir…

Passeport lecture

Nombre de pages : 54

Temps de lecture : 15 minutes

Prix : 6.00 €

Agnès de Lestrade "Tu as toujours aimé Bob Marley"
Commenter cet article

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D