Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

19 Jan

Maxence FERMINE "La petite marchande de rêves"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #LITTERATURE JEUNESSE

Quatrième de couverture

 

Le jour de ses onze ans, Malo tombe dans la Seine. Aspiré dans un toboggan, quand il ouvre les yeux, il découvre un monde en noir et blanc, éclairé par une lune de diamants. Il vient de pénétrer au Royaume des Ombres, un lieu magique où les habitants sont aussi étranges que fascinants: Arthur, l’arbre qui ne cesse d’éternuer; Mercator, le chat si bavard vieux de deux cent treize ans; Lili, la petite marchande de rêves au regard d’or qui capture les songes… Sans compter les spectres inquiétants et un dangereux alchimiste qui lui jette un terrible sort.
Pour briser le maléfice, Malo a un énorme défi à relever.
Et une nuit…


A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Une fois n'est pas coutume, j'ai décidé de lire ce livre uniquement pour sa couverture, magnifique, qui m'a fait craquer au premier regard. Le titre y a ajouté une petite dose de magie qui a finit de me convaincre. Ce livre, je l'ai dévoré, il est court, ça aide ! Pourtant, j'en ressors comme ... déçue, il m'a manqué la petite étincelle qui m'aurait donné envie de m'y accrocher plus que ça. Peut-être suis-je trop vieille pour ce genre d'histoires ? Essayons de comprendre ce qui s'est passé ...

Tout d'abord, je dois dire que j'ai bien aimé l'univers créé par l'auteur. Notre jeune héros, Malo, se retrouve à la suite d'un accident de voiture projeté dans un autre monde, le Royaume des Ombres. Un monde en noir et blanc où seuls sont en couleur les personnes qui se nourrissent de rêves et échappent aux griffes des spectres. J'ai trouvé que l'ensemble était original avec ces arbres et ces chats qui parlent, ces magiciens et alchimistes qui entrent dans la partie et apporte une petite touche de magie à l'ensemble, ces personnages à la fois grandiloquents et attachants, vraiment, le tout est très bien rendu, on s'y croirait presque ! Malo devient une ombre, de passage, dans ce monde qu'il traverse comme un miroir de sa propre ville, Paris, presque comme s'il était dans un monde parallèle en attendant de rentrer chez lui. Seules les ombres et les spectres, qui restent bloqués au Royaume des Ombres, ont droit de cité en ces lieux. Cela pourrait limiter notre imaginaire mais en fait pas du tout. On comprend vite le parallèle entre les gens dans le coma (les ombres) et les morts (les spectres). C'est une manière attendrissante et non traumatisante d'évoquer cet état au travers des yeux d'un enfant, c'est fait tout en douceur. Et l'on visite cet univers qui n'est pas vraiment un rêve mais plus un entre-deux avec cette petite touche de joie et d'appréhension commune à toute découverte, on se laisse porter par les pas de Malo dans ce monde mystérieux et intriguant où nombre de choses vont nous surprendre, nous faire sourire, nous faire rire aussi parfois. Le Royaume des Ombres malgré son nom un peu triste, un peu sombre, a beaucoup à offrir à qui sait le contempler de la bonne manière, des arbres et des chats qui parlent et deviennent philosophes, des enfants un peu particuliers, des légendes effrayantes (pas rassurants pour un sou ces trois brigands), c'est un univers qui pourrait être enchanteur si l'on ne connaissait pas le côté éphémère du passage de Malo en son sein, car, tout au long du livre il cherche un moyen de s'en échapper ... Malo a vite compris qu'il devait rentrer chez lui, c'est cette quête que nous allons suivre dans l'œuvre.

Après quelques heures au Royaume des Ombres, Malo fait une rencontre malheureuse et se voit jeté un sort. S'il ne le lève pas, il restera prisonnier pour toujours de cet endroit. Ni une ni deux, il part donc en quête de ce qui lui permettra de rembourser sa dette et de s'évader afin de rejoindre le monde réel. Pour cela, il va devoir attraper les rêves et les cauchemars des habitants du cimetière, aidé par la petite marchande de rêves, Lily, et rencontrer de nombreux personnages afin d'achever sa mission. On va le suivre durant cette nuit d'aventures avec intérêt. Même si le tout m'a semblé très lent, très ... mou, il se passe mine de rien quelque chose en permanence. On va d'un nouveau personnage à un autre, avançant dans une direction puis dans l'autre, bref, rien n'est statique avec ce livre qui nous pousse à toujours avancer vers notre but. L'ensemble prend des allures de conte philosophique, de leçon de vie, clairement. D'ailleurs, le personnage du clochard céleste à la fin en est le parfait exemple. Et justement, d'un côté j'ai trouvé ça très bien, cette pensée philosophique amenée par le texte qui nous amène à réfléchir notamment sur le sens de l'existence, mais, j'ai eu le sentiment qu'elle dénotait avec le public visé par l'ouvrage, comme si c'était trop adulte dans les propos alors que l'histoire en elle-même est trop enfantine. Ce décalage m'a perturbée et ne m'a pas permis de réellement me plonger sans réserves dans ce joli conte. Voilà, c'est mignon, mais ça n'a rien de passionnant ou de vraiment attrayant. Enfin, de mon point de vue d'adulte, après, pour les plus jeunes, ça doit sembler magique ! Maintenant, les éléments classiques du conte sont bien là, on a les gentils, les méchants, la malédiction, le remède, les aides, les obstacles, non, vraiment, tout y est. Alors, pourquoi est-ce qu'il m'a semblé manqué quelque chose ? C'est un conte sur les rêves et la réalité, sur la vie et la mort, c'est un thème profond, qui doit amener à ressentir beaucoup de sentiments, d'émotions, ici, j'ai eu l'impression que tout était ... à plat. Je n'ai rien ressenti, j'ai parcouru ce livre rapidement sans pour autant réussir à m'y impliquer, un peu comme si, tout du long, j'avais flotté en dehors du récit sans jamais réussir à l'atteindre. C'est dommage car ce livre a du potentiel.

Cette petite histoire est jouée par des personnages qui pimentent un peu l'ensemble. Bon, pas le personnage principal, Malo, que j'ai trouvé, là encore, trop plat, trop inconsistant, même si on essaie de nous le rendre attachant avec ces déboires. Pour un protagoniste dont le rôle est le centre du récit, je l'ai perçu comme très transparent, comme si je ne pouvais m'y raccrocher, il était trop lisse, je glissai sur son absence de caractère. Je ne sais pas, j'aurais voulu qu'il soit plus intrépide, peut-être moins attentiste, allez savoir ! En tout cas, j'ai regretté de ne pas pouvoir m'y attacher. Ensuite, vient Lily, la petite marchande de rêves. On sent que ce personnage-là est plus complexe, qu'il a une véritable histoire, c'est elle qui pousse Malo à mener sa quête, qui le guide, lui révèle les secrets du Royaume des Ombres aussi quelque part. Elle m'a paru plus forte, plus courageuse que Malo. Malgré tout, elle n'est pas usité à ses pleines capacités dans le texte, ça se sent également, comme si elle était l'esquisse de quelque chose de beaucoup plus grand, de beaucoup plus fort. Les autres personnages, plus "magiques" apportent une touche complémentaire au texte, ils permettent de situer la morale de l'histoire, de la rendre un peu plus vivante par leurs réparties. J'ai beaucoup aimé le chat, Merchator, vieux matou qui tient l'auberge des Trois Brigands, Arthur, le chêne tricentenaire qui s'ennuie de sa solitude, sans parler du clochard céleste. Malgré tout, je les ai tous considéré comme leurs propres ombres. Alors oui, ils font avancer l'intrigue, ils ont un intérêt non négligeable dans le récit, oui, c'est évident, mais, ils restent trop ... en retrait. On a beau les voir intervenir partout dans le texte, on les sent pâlots. C'est ce que je retiens de cette galerie de portraits, qu'il y a un bon fond mais que la forme laisse à désirer. Par exemple, je me suis ennuyée souvent au cours des dialogues que j'ai trouvé creux la plupart du temps, je n'ai pas pris plaisir à suivre les interactions des différents personnages, il manquait une petite pointe de folie ou d'humour pour mettre du relief là-dedans, pour booster l'ensemble afin que je n'ai pas envie de le lâcher.

Et c'est sans doute ce que je reproche à ce roman, le fait qu'il soit trop enfantin à mon goût. Pourtant, j'aime les livres jeunesse, j'en lis beaucoup et je pense avoir conservé ma capacité à m'émerveiller de ces contes et de ces histoires qui nous plongent dans un imaginaire tout doux pour comprendre la dure réalité du monde qui nous entoure, vraiment. Néanmoins, ici, je suis passée à côté. Aussi, il faut dire que j'ai eu du mal avec la contradiction du style de l'auteur. C'est un texte très enfantin, simple, voire simpliste par moments, pourtant, à certains endroits du texte, on se retrouve d'un coup avec un mot ou un bout de phrase tiré du langage "adulte", trop complexe pour qu'un jeune lecteur le comprenne. J'ai trouvé ça dommage, comme si on devait grandir trop vite en lisant ce livre pour le comprendre totalement. C'est écrit sous forme d'un conte pour les plus jeunes, et de ce point de vue, rien à dire, alors pourquoi vouloir s'en servir pour en sortir une morale tournée de façon trop adulte ? Est-ce qu'un enfant serait vraiment susceptible de comprendre toute la portée sous-entendue des propos du clochard céleste notamment ? Je ne sais pas. Je me dis que si je le fais lire à ma nièce demain, elle ne va rien capter. Voilà pourquoi je m'interroge. Tenons-nous-en à une ligne de conduite, pas à plusieurs, sinon, on mélange les voix et ça n'a plus de sens. Maintenant, je me dis que ce côté enfantin imprimé au texte était sans doute voulu, peut-être une façon de mettre en avant l'innocence de l'enfant ... Oui, l'enfance est au coeur de ce texte et elle est bien représentée, se faire des amis, surmonter ensemble les épreuves difficiles que la vie nous envoie, ce livre nous parle d'espoir, d'une issue de secours, il nous parle de la vie. Donc, oui, tout cela devrait nous toucher, nous faire réfléchir ... hum, pour le côté réflexion, ok, ça a fonctionné pour moi, mais, pour l'émotion, je suis restée de marbre. Un livre comme celui-ci, je m'attendais à ce qu'il soit plus poignant, plus sensible, il m'a manqué les larmes, l'angoisse, etc., je suis restée spectatrice sans réussir à rentrer dans l'histoire et ça m'attriste parce que j'en avais vraiment envie ! Pourtant, on m'a fait l'éloge de cet auteur, de sa plume, de son style, il faudra peut-être que je réessaie avec "Neige" pour voir. En tout cas, pour l'instant, je reste sur ma faim niveau sensations.

Pour conclure, voilà un conte tout mignon pour les plus jeunes qui saura vous emporter dans un endroit pas comme les autres et vous faire croire, le temps d'une nuit, que vous êtes en dehors de la réalité. Un récit qui nous parle de la vie et de la mort avec tendresse et une pointe de magie. Même si moi je n'ai pas été convaincue à 100%, n'hésitez pas à lui donner sa chance.

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 176

Temps de lecture : 1h20

Prix : 9.95 €

 

http://www.livraddict.com/covers/86/86757/couv63336864.jpg

 

 

Commenter cet article

keita 10/05/2014 23:59

je l ai il est trop

lf 15/03/2014 19:23

Super livre j'adore !!!! =)

NM 13/12/2013 16:22

Ce livre est fait pour les personnes qui ont beacoup d'imagination et aiment rêver, ce qui n'est pas mon cas

Coeur de Libraire 13/12/2013 20:26

Tout est une question d'imagination en littérature...
Merci pour ce commentaire.

skenderi 30/11/2013 21:43

vous pourez la lire vous meme avec une voix je l ai eu a l ecole et j ai pas envie de le lire

Coeur de Libraire 13/12/2013 20:26

Il y a beaucoup de livres que l'on m'a imposé à l'école, que je ne voulais pas lire, et qui ont été de très belles découvertes !
Il faut tout essayer, parfois, on est surpris ;)

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D