Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

05 Jul

Guillaume MUSSO "L'appel de l'ange"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #LITTERATURE FRANCAISE

Quatrième de couverture

 

Dans leur téléphone, il y avait toute leur vie...

New York. Aéroport Kennedy.
Dans la salle d embarquement bondée, un homme et une femme se télescopent. Dispute anodine, et chacun reprend sa route.
Madeline et Jonathan ne s étaient jamais rencontrés, ils n auraient jamais dû se revoir. Mais en ramassant leurs affaires, ils ont échangé leurs téléphones portables. Lorsqu ils s aperçoivent de leur méprise, ils sont séparés par 10 000 kilomètres : elle est fleuriste à Paris, il tient un restaurant à San Francisco.
Cédant à la curiosité, chacun explore le contenu du téléphone de l autre. Une double indiscrétion et une révélation : leurs vies sont liées par un secret qu ils pensaient enterré à jamais...

Entre comédie romantique et thriller de haute volée.
Une intrigue magistrale portée par des personnages bouleversants.
Un final virtuos. 

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Je me suis lancée dans cette lecture avec beaucoup d'appréhension. Il est vrai que j'avais une image de Guillaume Musso, un peu comme pour Marc Lévy d'ailleurs, d'un auteur de "romans de gare", qui n'écrit pas de la grande littérature, qui se contente de faire facile et rapide. Pas très flatteur tout ça, n'est-ce pas ? J'avais donc hâte cependant de commencer ma lecture pour en découdre avec auteur malgré le fait que je restais sur la défensive ... au début. Je précise, car, étonnamment, j'ai été agréablement surprise par cette lecture. Qui l'eut cru ? Je vais donc de ce pas vous expliquer ce qui m'a plu dans cette histoire ...

 

Tout d'abord, je dois avouer que, même si elle est parfois simple, un peu "simpliste", voire "cliché", et que certaines tournures m'ont un peu agacée, l'écriture est bonne et se lit facilement. Ce n'est pas non plus Proust ou Céline, et quelque part tant mieux, car ça n'est pas ce qu'on demande à Mr Musso, on lui demande de nous divertir sans prise de tête et il y réussit, mais ça n'est pas non plus au ras des pâquerettes contrairement à ce que j'aurais pu croire. En gros, ça se lit ! J'ai eu cependant le sentiment dans toute la première partie du livre que le récit avait du mal à démarrer, c'est assez long et lent à se mettre en place. Par contre, et heureusement !, une fois entrée dans le coeur du récit, je ne me suis pas ennuyée une minute. Là, j'ai vraiment été surprise ! Je ne pensais pas être à ce point accrochée par l'histoire et je dois dire que je n'ai fait qu'une bouchée des dernières pages.

 

Guillaume Musso arrive à faire d'une histoire "basique" un récit prenant, qui devient haletant dans les dernières pages (avec un final en apothéose si je puis dire) et qui entretient le suspens aux yeux du lecteur. Je dois dire tout de même que la révélation de l'identité du "méchant" de l'histoire m'a parue trop facile ... il y avait sans doute quelque chose d'autres à faire ici, d'autres points de ce stylse sont à relever, mais je ne dirais rien de plus, ça vous gâcherait le suspens, vous comprendrez de quoi je parle si vous lisez le livre. Même si, comme dans tout roman de ce genre, on imagine bien dès le début que l'homme et la femme vont, fatalement, finir ensemble, le piquant de l'histoire vient des enquêtes menées par les deux protagonistes et qui amènent dans le récit théories, révélations, suspicions et dangers. C'est ce qui fait la force de ce livre. Si l'auteur s'était contenté de la romance entre les deux héros, il m'aurait vite perdue. Lu, relu, archi-relu ... Tandis que là, grâce à l'intrigue policière qui double l'histoire d'amour, j'avais envie de connaître la suite et de résoudre ces mystères. Ah, Sherlock, quand tu nous tiens !

 

La base de ce récit, la rencontre entre un homme et une femme dans un aéroport et l'échange malencontreux de leurs téléphones portables n'a, à première vue, rien d'excitant. J'ai même trouvé cette histoire un peu trop "facile" ... l'auteur explique cependant à la fin dans ses remerciements que c'est quelque chose qui lui est déjà arrivé, soit ! Mais un peu gros quand même qu'ils aient le même modèle de portable, la même couleur, la même marque et que l'un et l'autre soient "liés" ... je ne sais pas, ça m'a paru "trop beau pour être vrai", trop fictionnel pour le coup. Mais passons ... Que feriez-vous si, comme Madeline et Jonathan, vous entriez en possession du portable d'un parfait inconnu ? Soyez honnêtes, votre premier réflexe ? Moi qui suis curieuse de nature, je pense que je fouillerai dedans ... pas vous ? Si, pas vrai ? C'est bien ce que je pensais ... Et c'est d'ailleurs ce qu'on fait Madeline et Jonathan.

 

Au début, on se dit qu'un portable, ça ne contient rien de compromettant, quelques photos, vidéos, chansons, mails, sms ... rien de bien méchant ! Mais on apprend très vite que leurs portables sont le reflet d'une partie de leurs vies et ils vont, chacun de leur côté, pénétrer dans l'intimité de l'autre. Ils vont ainsi se découvrir à distance, elle, fleuriste à Paris, lui, restaurateur à San Francisco. J'ai bien aimé cette idée qu'on peut craquer pour quelqu'un qu'on ne connaît qu'à travers des bribes de vie et des mots. Dans notre société, ça s'apparente grandement aux rencontres qu'on fait sur internet finalement, le "romantisme" en plus ici. Du coup, on apprend aussi à connaître ces personnages à travers ce que nous dévoile leurs portables, on s'y attache vite mine de rien, car chacun cache ses blessures et que, forcément, ça attise l'intérêt du lecteur ce genre de choses, on a envie de savoir pourquoi ils sont devenus comme ça, ce qui s'est passé, s'ils pourront guérir un jour ... C'est prenant, c'est vrai. Même si au début, ça n'a pas l'air passionnant, quand le lien se fait entre eux, tout s'accélère et là, on ne lâche plus le livre avant la fin.

 

Ce qui tient le texte à bout de bras, ce sont ces deux personnages centraux. Lui, ancien chef à succès qui a du renoncer à sa carrière, à sa femme, devenue son ex, et qui élève son fils comme il peut en temps partagé ... pourquoi cette chute ? Elle, la fleuriste à Paris, fiancée à un homme "bien sous touts rapports", ennuyeux au possible, qui a recommencé une nouvelle vie il y a deux ans ... pourquoi avoir fui l'ancienne ? Ce qui fascine avec ces personnages, ce sont leurs secrets, qu'ils essaient tant bien que mal de cacher aux autres, et qu'ils vont essayer de percer à jour chacun de leur côté. Pourquoi cet intérêt soudain pour la vie de l'autre ? On sent tout de suite qu'ils s'attachent l'un à l'autre, c'est quasi immédiat ... du coup, on se dit qu'il doit y avoir une raison ... et quand on comprend laquelle, on entre dans la deuxième partie du livre, plus sombre, plus intime, plus perturbante. C'est que commence l'action, le "thriller" a proprement parlé ! La puissance de cette partie-là est dû aussi je pense à la profondeur que prenne alors les personnages, ils ne sont plus des images, des mots, des musiques, ils deviennent des êtres de chair et de sang, avec leurs souffrances, leurs dénis, leurs volontés. D'un seul coup, le roman prend de l'ampleur et agrippe son lecteur pour l'emmener dans une course folle dont on a qu'une envie : connaître l'issue ...

 

J'ai regretté cependant que dans cette deuxième partie, la plupart des personnages secondaires du début soient occultés. On a le sentiment que l'auteur se sert de pion qu'il déplace ou fait quitter le plateau de jeu à sa guise. Ça donne l'impression que tout n'est pas abouti, correctement structuré. Tout s'accélère dans les dernières pages et la fin arrive presque trop vite, j'ai ressenti que dans sa précipitation à achever son oeuvre, il en avait oublié les derniers "détails". Il reste des zones d'ombre que j'aurais aimé voir éclaircies ... Du coup, ça m'a laissé sur ma faim cette affaire ...

 

Pour conclure, je dirais que ce livre fut tout de même une belle découverte pour moi, je ne suis pas déçue par ma lecture, au contraire, j'ai apprécié ce roman et ses personnages principaux. J'avoue que je ne sais pas encore si je relirai du Musso, sans doute pas s'il n'y a pas ce côté "polar" pour pimenter les intrigues, mais au moins je peux maintenant dire que j'en ai lu un !

 

PS : je ne peux parler d'un autre personnage du livre sinon je spoile un peu, mais juste pour vous dire, j'ai adoré A. Intriguant, amenant plus de questions que de réponses, ce personnage à alimenter mon attention sur le texte tout au long du récit, alors merci !

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 382

Temps de lecture : 4h00

Prix : 21.20 euros (également sorti en poche)

 

http://media.rtl.fr/online/image/2011/0329/7672671747_l-appel-de-l-ange.jpg

 

arton2518-de896

 

http://img.over-blog.com/217x300/3/60/76/57/Challenge/Challenge-douce-France.jpg

 

http://storage.canalblog.com/00/78/953560/74311128.jpg

 

Commenter cet article

Nathalie 16/10/2013 07:33

Bonjour, hum "L'appel de l'ange" l'un de mes préféré de Guillaume Musso.
Toujours un peu de romantisme, d'intrigue qui parfois nous laisse sur notre faim.
Nous laissant seul, face à nos propres interprétations.
J'aime aussi le fait qu'il entame presque chaque nouveau chapitre, par une citation.
Bravo pour tes chroniques.

Myiuki 16/10/2013 14:52

Oui, les citations, j'adore aussi ^^
Merci pour ton commentaire :)

chris62150 08/07/2012 19:42

j'ai beaucoup aimé cette lecture, mais c'est vrai qu'on ne sait pas ce que devienne les personnages secondaires !
super ta chronique ;)

Myiuki 08/07/2012 22:13



Oui, c'est un vrai manque que j'ai ressenti à la fin, quelques pages de plus n'auraient pas été superflues ...


Merci pour ton commentaire !



bea285 07/07/2012 14:27

Je pense qu'un poche à lire une fois par an est suffisant. Je ne courrais pas acheter le dernier sortie et surtout mais surtout pas en GF. Mais pour une lecture simple et agréable de vacances, je
me laisse tenter.

Myiuki 07/07/2012 14:29



Oui, voilà, c'est typiquement une lecture "pour la plage", un divertissement ... Comme toi, je ne fais pas partie de celles et ceux qui attendent avec impatience la sortie du prochain Musso et/ou
Lévy, pourant ils sont nombreux ! Une fois de temps en temps ça va mais pas à haute dose non plus ;)



bea285 07/07/2012 14:06

Coucou,

Alors oui, j'avoue qu'une part d'ombre est faite sur la fin pour les personnages secondaires. Dommage. Mais je n"y avais pas réfléchit avant que tu en parles.

Pour le personnage de A. j'ai aimé. Mais j'ai aussi adoré le personnage de D. Sa longue tirade de l'hôpital m'a fait versé une larme. C'est pour ce type de personnage que maintenant j'aurais aimé
la fin un peu plus travaillé. Une trentaine de pages en plus n'aurait pas fait de mal. =)

J'ai beaucoup aimé le style simple et prenant de Musso. Mais j'avoue que j'aime un peu moins (comme avec Levy) sa couverture médiatique trop poussé. Cependant, il ouvre la lecture au personnes qui
aime très peu lire et je leur en tire mon chapeau à tout les deux. Merci pour ton avis.

Myiuki 07/07/2012 14:24



Ah oui, D., j'ai beaucoup aimé aussi, effectivement on sent qu'il a du potentiel en tant que personnage, il a un truc, une âme torturée, des sentiments forts, en même temps il est enchaîné à sa
condition, il est captivant ! C'est vrai que je n'en ai pas parlé, j'aurais du !


La fin est trop rapide, comme tu dis, 30 pages de plus, ça ne coûtait pas plus cher et ça ne m'aurait pas déplu ;)


C'est justement son côté médiatique qui me faisait aller à reculons vers ses livres ... j'en ai lu un, je pense que je vais m'arrêter là pour le moment ...


Merci à toi ^^



Trooster Séverine 05/07/2012 16:09

j'adore ta chronique!! premier musso pour moi, j'ai bien aimé! j'ai vraiment été surprise de ce que j'ai découvert, je ne m'attendais pas du tout à ça quand j'ai ouvert le livre!

ben non je ne suis pas comme ça jamais je ne fouillerais dans un portable qui m'appartiens pas ... Bon si tu insiste... ben bien sûr!! Curieuse comme je suis, pense tu! plutôt deux fois qu'une!!

Myiuki 05/07/2012 20:36



Ah je savais bien aussi que je n'étais pas la seule à jouer ma curieuse ;)


Moi aussi j'ai été surprise, je ne m'attendais pas du tout à ça, ni même à apprécier Musso, une révélation pour moi même si ça n'est pas un coup de coeur ni mon style habituel de roman ...


Merci pour ton commentaire :D



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D