Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

06 Jan

Amélie NOTHOMB "Le mystère par excellence"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #LITTERATURE FRANCAISE

Quatrième de couverture

 

Manuel, le meilleur ami de Jacques est tombé fou amoureux d'Hélène. Jacques brûle de la rencontrer. Elle doit être tellement belle, tellement brillante cette jeune fille qui a su séduire le plus courtisé des avocats bruxellois! Mais Hélène n'est ni jolie, ni intelligente et elle n'aime même pas Manuel qui l'adore. Pour Jacques, c'est le mystère par excellence.

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Quand je vois un roman estampillé Amélie Nothomb, je ne marche pas, je cours ! Alors, quand je suis tombée par hasard sur cette nouvelle j'ai fait de même ! Aussitôt acquise, aussitôt lue ! Et, qu'en dire ? Pour une fois, les mots me manquent ... mystère et boule de gomme.

En fait, ce qui me chagrine avec ce texte, c'es que je me demande si le fait qu'il soit si ... insipide est voulu ou non. Si c'est une intention de l'auteur, alors, contrat rempli ! Je me suis ennuyée tout au long de ma lecture que j'ai trouvée fade et totalement dénuée d'émotions, presque clinique. Des faits bruts, sans nuances, sans intensité, juste un morceau de vie, banal, inintéressant. Comment dire ? Le mystère n'en est pas un, il réside dans la quête d'une vérité qui semble totalement absurde, celle d'un homme qui cherche à comprendre en quoi la femme qui a séduit son meilleur ami est si exceptionnelle que cela alors qu'il la considère passablement irritante et dénuée de charme ou d'atouts quelconques. Elle est juste terne, insignifiante, alors comment a-t-elle réussi à envoûter son meilleur ami ? Si le style d'écriture d'Amélie Nothomb dans cette nouvelle tend à coller à ce personnage sans personnalité, creux et insipide, alors, encore une fois, on peut prendre la mesure de tout son talent. Si, au contraire, elle ne cherchait pas cet effet-là ... je m'inquiète ! Heureusement que cette nouvelle est courte parce qu'elle est d'un ennui mortel ! Il ne se passe rien, rien, rien. Les actions sont molles, prévisibles, les réactions des personnages aussi, c'est sans surprise, on a le sentiment de regarder s'étirer lentement les aiguilles de l'horloge au-dessus de notre tête tout au long de la lecture, un calvaire insoutenable. Et je me suis demander si ça venait vraiment de l'écriture ou du sujet. Pourtant, je sujet en lui-même peut être intéressant, vraiment. Il y a matière à réfléchir, sur les jugements trop hâtifs, sur les apparences, la mesquinerie, la tromperie, oui, c'est avant tout une critique sociétale et psychologique indéniable cette nouvelle, ça saute aux yeux et les leçons sont nombreuses. Certes, je peux accorder cela au crédit de l'auteur. Mais où veut-elle réellement en venir ? Avec une fin pareille, on se demande. Je ne sais pas comment l'expliquer, j'ai été déçue par ma lecture et, en ayant refermé le livre, je me pose toujours la question de savoir où voulait en venir l'auteur, peut-être nulle part ... En fait, je me demande si cette nouvelle n'est pas une nouvelle version de la notion d'absurde dans sa définition de genre. A méditer !

Quant aux personnages ... pfff. Pas un auquel se raccrocher, s'attacher un minimum, ils sont ... mous. Même leurs échanges n'étaient pas à la hauteur, ici rien de ces discussions caustiques et croustillantes dont a l'habitude Amélie Nothomb. Bon, on peut peut-être accordé que les piques sarcastiques de Jacques à l'égard d'Hélène sont souvent bien trouvées et peuvent faire sourire, mais, franchement, si peu ? Alors qu'il y a tant de possibilité pour rendre l'ironie encore plus présente dans le texte. Je ne sais pas, c'est comme si ce récit manquait de tout ce qui me fait aimer le style de l'auteur, du punch, des dialogues recherchés et intrigants, une intrigue qui a un fond à la fois philosophique et critique, j'ai eu l'impression d'une coquille vide. On a la trame mais pas la forme. Ces personnages m'ont rebutée, je les ai trouvé pathétiques, tous autant qu'ils sont et ils tombent quand même bien bas dans la niaiserie, l'ineptie, ça m'a fait mal à lire. Alors oui, on sent bien le rôle de chacun, sa place dans l'histoire, limite, j'ai compris vers quoi ils tendaient, mais ils sont si superficiels que je n'ai pas pu m'impliquer dans cette histoire avec eux. J'ai eu le sentiment de perdre mon temps. Oui, c'est à la fois drôle et ridicule de voir Hélène confronter à son ex par exemple, ça la rend encore plus "stupide" à nos yeux, oui, ça m'a paru totalement ahurissant et imbécile la façon dont Manuel réagit à la fin du roman quand Jacques se confie sur son voyage, n'importe quoi ! J'ai eu le sentiment de vraiment toucher le fond de l'absurde et que l'auteur creusait encore une fois arrivée là. Des personnages creux, aux vies frivoles et aux histoires vides, hum, alors, quel est l'intérêt de cette nouvelle ? Je le cherche encore. Je suis déçue au possible de la plume, ici, pas d'émotions, pas de sentiments, même s'ils sont décrits, ils ne touchent pas, on reste en retrait tout du long, en observateur non intégré, il y a une sorte de distanciation qui se met en place dès les premières lignes, du coup, comment apprécier ce texte ? En fait, étant donné que le narrateur m'a agacée dès le début ça a été dur pour moi de le suivre dans les méandres de ses réflexions, au schéma étrange par moments d'ailleurs, et de ses actions, incompréhensibles parfois. C'est sûr qu'on est loin de la perfection avec cet ouvrage à moins qu'il ne soit destiné, comme je le disais plus haut, à faire l'éloge de l'absurde, là, c'est tout à fait ça ! Il m'a manqué l'étincelle, le feu de la passion, du mystère, les dialogues alambiqués, plus de profondeur, moins d'apparences ... C'est un peu trop transparent pour que j'adhère.

Pour conclure, voilà une nouvelle qui m'a déçue, vraiment, qui m'a ennuyée, alors que le concept en lui-même a du potentiel. Le fond, certes, mais pas la forme. Et quand l'un va s'en l'autre, mieux vaut se tourner vers une autre lecture. Un récit qui aurait pu être beaucoup plus que ce que l'auteur nous en présente, dommage ...

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 39

Temps de lecture : 15 minutes

 

http://www.livraddict.com/covers/35/35316/couv2977772.jpg

 

Commenter cet article

Selena 09/01/2013 02:59

Arf, dommage, je n'ai lu que Stupeurs et tremblements de cette auteur et j'ai beaucoup aimé! La prochaine lecture, son prochain roman, j'espère que ce sera mieux!!

Myiuki 09/01/2013 21:19



J'adore ce qu'elle fait en général, disons que là, elle est passée à côté pour moi ... mais ne t'arrête pas dans la découverte de cet auteur, elle a beaucoup de talent ^^


Bonne lecture à toi !



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D