Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

30 May

Virginie Goevelinger "Attraction Céleste"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #SF - FANTASY

Quatrième de couverture

Abigaëlle O’Donnel porte sur ses épaules un lourd secret. Elle peut voir le passé, le présent et le futur des personnes qui l’entourent, mais elle peut également capter leurs sentiments. Si, elle a ce pouvoir, c’est parce que son don découle d’un plus lourd secret, que ses parents adoptifs lui cachent depuis sa naissance. Abi est l’enfant de l’archange Mickael et elle est elle-même un ange. Les anges déchus du Cercle de Thulé sont à sa recherche. Ils veulent se servir d’Abi comme sacrifice pour ouvrir la porte de l’Enfer et ainsi libérer Lucifer. Abi ne se doutant de rien, continue de vivre tranquillement sa vie de lycéenne. Elle ne sait pas qu’un garçon au visage d’ange va bouleverser sa vie à jamais…

A mon avis ***

Avant de commencer à écrire cette chronique, je dois préciser que je n’en ai lu qu’une version non définitive. Donc, les points négatifs que je pourrais éventuellement soulever ici seront peut-être élaguer avant édition …

Tout d’abord, je dois dire que j’ai, comme souvent, craqué pour la couverture de l’ouvrage qui nous annonce une histoire surnaturelle basée sur les anges mais qui, vu les couleurs utilisées, nous fait penser à quelque chose de sombre, de terrifiant. J’étais conquise dès ce premier aperçu … mon enthousiasme s’est cependant tempéré à la lecture, même si, au final, celle-ci s’est avérée agréable.

Parlons en premier lieu de l’univers dans lequel nous plonge l’auteur. Alors, c’est celui des anges (on l’aura deviné à l’a couverture). Je dois dire que j’aime beaucoup cette part-là du monde fantastique, qui dit ange, dit démon et, même si le côté manichéen de la chose a été on ne sait combien de fois utilisée en littérature, j’aime voir l’originalité que l’auteur va pouvoir apporter à ce concept séculaire. Ici, je suis restée un peu sur ma faim, j’avoue … Pourtant, on partait bien au début, avec l’explication des « dons » de l’héroïne Abi. Là, il y avait quelque chose de passionnant, d’original, à développer. Ça semblait à la fois intrigant et palpitant, le souci, c’est que l’auteur laisse ça rapidement sur le bord de la route et ne le fait plus apparaître par la suite que de manière sporadique, et, juste comme un rappel, sans l’utiliser comme un développement. Pour ma part, j’ai trouvé que cette absence de particularité appauvrissait légèrement l’intrigue. Il faut dire que le côté « angélique » ne vient que tardivement dans le texte, donc, cette touche de surnaturel, de fantastique, que j’attendais avec impatience à voir exploser, s’imprime sur le récit de façon plutôt regroupée et … calme. A part quelques petites références ici et là, rien de bien prenant. Malgré tout, j’ai senti que cet univers étrange était nourri par ces petites références, certaines faisant quand même froid dans le dos. Mais là, même problème, c’est exactement le même ressort qui revient à chaque apparition, pas de renouveau, donc lassitude … Alors que le terreau de la mythologie des anges est inépuisable à mes yeux et peut amener à des traitements plus … marquants.

Donc, la petite dose de magie qui se distille dans le texte n’a pas suffi à me rendre crédible la côté fantastique de l’œuvre. Ce qui est bien dommage. Peut-être en attendais-je trop ? Et je me suis dit que j’allais me rattraper en me jetant corps et âme dans la partie romance du bouquin. Et là … c’est le drame ! Alors, je comprends que les amours adolescentes soient … « guimauves », voir niaises, faut dire ce qui est, mais là … non quoi ! La fille tombe raide dingue à la deuxième page du mystérieux nouvel élève et la réciproque est évidente. Trop expéditif, trop vite, trop … tout en fait ! Pourtant, j’ai eu envie d’y croire à cette histoire d’amour, vraiment, parce qu’elle annonçait quelque chose de beau, d’intense, d’enflammé, que j’ai bien ressenti d’ailleurs à certains moments, mais je crois qu’en fait, les dialogues m’ont achevée concernant cet aspect-là du texte. « Je t’aimerai jusqu’à la fin des temps » sorti après qu’ils aient échangé deux phrases ? – je schématise mais on en est pas loin -, je suis désolée, mais là, ça me décrédibilise les sentiments amoureux sous-jacents. Je me suis exclamée toute seule devant le livre en me disant « Pas possible ! ». L’amplification à ce niveau-là a été de trop. Surtout aussi parce que j’ai eu l’impression tenace de me retrouver dans un remake de Twilight, sans les vampires je vous l’accorde. Autant je n’ai pas vu les films ni lu autre chose que le premier tome de la saga de Stephenie Meyer, mais ça m’a sauté aux yeux … la clairière, le meilleur ami jaloux, la bête dans la forêt … Hum. Déjà à l’époque où j’ai lu « Fascination », ça me paraissait être de la guimauve pour ados, là, j’ai eu ce même ressenti (en moins virulent cela dit), alors que je n’aurais pas dû.

Je n’aurais pas dû parce que je me suis vite attachée à ces personnages. Abi, la fille qu’on surnomme « la toquée », l’âme sensible du groupe qui a l’air de porter le monde sur ses épaules, la rêveuse qui passe sa vie dans les bouquins (j’avoue, ça me parle un peu trop d’ailleurs ^^), Gabriel, le brun ténébreux qui débarque dans sa classe comme par magie et vient chambouler son monde, le plus beau mec du lycée qui tombe amoureux d’elle … Bien sûr, dit comme ça en vrac, ça fait « cliché », on est d’accord. Mais si les auteurs les utilisent autant ces clichés, c’est parce qu’ils fonctionnent ! Et ici, ça a marché. D’autant que j’ai beaucoup aimé les personnages secondaires qui venaient se greffer à nos deux tourtereaux, notamment les parents d’Abi, bourrés d’humour et de tendresse. Je me suis vite fondue dans ce petit monde que j’ai appris à connaître, même si j’ai appris à la fin que je ne les connaissais pas si bien que ça (et ça, c’est chouette !!! J’aime les surprises). J’ai trouvé cela dit un certain manque de profondeur par moments dans cette galerie de portraits, beaucoup de choses sont esquissées sans pour autant être traitées dans le détail, c’est regrettable parce qu’on passe, de fait, à côté d’une grande part d’émotions. Même si l’émotion est là, palpable, à la fois dure et tendre, elle vous caresse avant de vous pourfendre. On peut vite passer du rire aux larmes avec ce roman quand on est plongé dedans. Le fait que l’on soit coincé dans le « je » narratif d’Abi y est peut-être pour quelque chose, je ne sais pas, ça donné le sentiment de manquer de perspective, j’aurais adoré par exemple entrer dans la tête de Gabriel de temps en temps ^^.

Il me reste à vous parler du style de l’auteur. Alors là, du coup, difficile de me prononcer vu que ce sont des épreuves … Bon, on va essayer quand même, il faut bien ! J’ai bien aimé la plume de l’auteur, facile à lire, fluide, adaptée à son public (jeunesse, clairement pour moi). Ce qui m’a le plus plu dans ce roman c’est l’humour que l’auteur y instillait, par quelques remarques, jeux de mots ou références culturelles, je m’y suis retrouvée, ça me donnait le sourire, c’était fun. Par contre, c’était à double tranchant, c’est-à-dire que, parfois, j’ai eu le sentiment que cet humour se forçait pour amener un peu de légèreté dans le texte à certains moments où il n’était pas à propos. Je suis peut-être vieux jeu à ce niveau-là, mais j’ai du mal à imaginer qu’on puisse rire quelques heures à peine après avoir failli mourir … entre autres. Malgré tout, ça reflète l’apparente fraîcheur du texte et la jeunesse de la plume. C’est un roman que je destinerais aux ados, pour moi, je suis passée à côté en partie à cause de ça, trop estampillé 16/18 ans pour que je me l’approprie. J’ai eu la sensation d’un grand réalisme dans les questionnements d’Abi, rien à dire là-dessus, mais comme ses préoccupations ne sont pas les miennes, difficile de s’accrocher et de s’identifier à son histoire. Le petit décalage ici a créé un vide pour moi, un manque. C’est ça, un manque peut-être de maturité dans l’écriture ou dans le traitement du sujet, je ne sais pas. Pourtant, les bases sont là, le récit est malgré tout bien mené, intrigant, il nous implique dans cette aventure. Je suis mitigée quant à mon ressenti sur cette lecture. Je dirais qu’elle mériterait d’être moins « brouillonne » …

En conclusion, une jolie découverte que ce roman, dont j’ai apprécié la thématique et les personnages, il m’aura manqué la petite étincelle et l’empathie pour vraiment m’y accrocher. Cela dit, je le conseillerais volontiers aux jeunes ados en mal de romance et d’une pointe de fantastique. A vous de juger !

Passeport lecture

Nombre de pages : 324

Temps de lecture : 2h45

Virginie Goevelinger "Attraction Céleste"
Commenter cet article

more here 29/07/2014 14:36

Thanks for sharing your review on this book. I like reading books and I always believe it as a great source of information. I will read this for sure and will get back to you with my reviews. Keep posting more updates here.

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D