Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

27 Aug

Ne me quitte pas...

Publié par Myiuki  - Catégories :  #NEWS, #EXTRAITS

Ambiance mélo' en ce moment avec ma sardine. Quand j'ai le moral en berne, ça se ressent aussi dans ce que j'écris ^^
Mais bon, je ne m'en plains pas puisque ça suit la ligne que je veux pour ce texte donc, tout va bien :P
Après quelques nuits d'insomnie, me voilà rendue à 5 chapitres écrits pour ma sardine, je suis contente, ça avance plutôt bien !
Je ne sais pas combien je vais en faire, j'avais tablé sur 25 mais j'ai peur que ce soit trop... on verra bien ! Je me laisse guider par les mots, ils savent où m'emmener ^^
En attendant, je vous propose aujourd'hui un nouvel extrait (non relu, non corrigé, premier jet, blablabla ;))

"— Max…
— Ça va.
— Non, ça ne va pas.
— On s’en fout de moi Milo, ce qui compte, c’est toi !
Il me sourit, prends ma main dans la sienne, la déplace légèrement et en embrasse la paume.
— C’est là où tu te trompes.
La main de Milo retombe mollement sur son torse, ses yeux se ferment, je crie.
— Milo !!!
Je frappe ses joues pour le réveiller mais rien n’y fait, il est inconscient.
— Ça va aller, lui dis-je en caressant son visage. Tiens bon, ne m’abandonne pas, tu m’entends ? Ne me laisse pas ! Je te l’interdis.
C’est le visage baigné de larmes que je compose le numéro des secours. L’attente me paraît interminable, pourtant, il ne faut que dix minutes aux pompiers pour arriver sur place. Ils placent rapidement Milo sur une civière et m’indique de les suivre. Je monte avec lui à l’arrière du camion, je lui tiens la main tout au long du trajet alors que l’un des pompiers m’explique la situation. C’est du chinois pour moi. Tout ce que je vois, c’est Milo qui ne réagit pas. Tout ce que j’entends, c’est ce bip incessant de la machine à laquelle il est relié et qui m’indique qu’il est toujours là, quelque part. Nous descendons à toute vitesse du véhicule pour franchir les portes des urgences. On me sépare de Milo. Je me débats dans les bras des infirmiers qui veulent m’éloigner de lui. Ils finissent par céder. Pas question que je ne reste pas à ses côtés. Le médecin m’interpelle, me pose des questions sur Milo, je réponds comme je peux, une boule d’angoisse coincée au fond de la gorge. Puis, après tant d’effervescence, il n’y a plus que Milo et moi dans la pièce. Une infirmière franchit les portes de la chambre et vient insérer un liquide translucide dans la perfusion reliée au bras de Milo.
— Est-ce que… Est-ce que ça va aller ? je lui demande doucement.
Elle se retourne et me sourit.
— Oui. Ne t’inquiète pas pour ton ami. C’est impressionnant comme ça mais aucun de ses organes vitaux n’est touché. Nous allons calmer sa douleur, soigner ses blessures et, d’ici un jour ou deux, il pourra rentrer chez lui.
— Merci.
— Il devrait se réveiller d’ici quelques heures.
— À moins que le cerveau n’ait été touché.
— C’est exact. Nous ne le saurons qu’une fois la nuit passée.
— Hum…
— Repose-toi en attendant, tu ne peux rien faire de plus pour lui pour le moment.
J’acquiesce et l’infirmière quitte la pièce sur un hochement de tête amical. Une fois la porte refermée sur elle, je m’assois dans un fauteuil que je rapproche du lit de Milo. Je prends sa main entre les miennes et je lui parle.
— Milo, réveille-toi, s’il te plaît. Tu ne peux pas me laisser, tu le sais, hein ? Je n’ai que toi. Si tu n’es plus là, je n’ai pas de raison de continuer.
Je soupire, passe le bout de mes doigts sur la joue de Milo.
— Il y a tellement de choses que je ne t’ai pas encore dites.
Est-ce qu’il peut m’entendre ? J’espère que non, parce que ce que je m’apprête à lui dire, là, tout de suite, je n’ai encore jamais osé l’exprimer à haute voix. Encore moins face à lui.
— Je t’aime Milo. Je t’ai toujours aimé. Je l’ai su dès notre première rencontre, et même avant, pour être honnête. Tu dois me trouver pathétique, pas vrai ? Tu ne m’aurais pas cru si romantique. Si tu étais réveillé, tu dirais que c’est sans doute à cause des bouquins que je lis sans arrêt. Mais ton premier regard, tu me l’as dédié bien avant cela, tu te souviens ?
Un lent sourire se dessine sur mes lèvres à l’évocation de ce souvenir toujours aussi vivace en moi. Jamais je n’oublierai ce jour où Milo a déboulé dans ma vie. Il l’a révolutionné.
— Laisse-moi l’opportunité de te
dire tout ça, je t’en supplie. Reviens-moi mon amour…"

Et voilà ! Ils m'ont encore fait pleurer ces deux-là, je vais leur demander de payer mes kleenex si ça continue comme ça :P

N'hésitez pas à me dire ce que vous en pensez, vos commentaires sont précieux ♥

© Rose Darcy (texte)
© sheisviolence (photo)

Ne me quitte pas...
Commenter cet article

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D