Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

12 May

Christina Lauren "Beautiful Bastard"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #ROMANCE

Quatrième de couverture

L’esprit vif, bosseuse et volontaire, Chloé Mills n’a qu’un seul problème, son patron : Bennett Ryan. Exigeant, direct, dépourvu de tact, ou d’une quelconque considération à l’égard d’autrui, il est absolument... irrésistible. Un salaud magnifique. Bennett retourne à Chicago après avoir séjourné en France pour jouer au sein de l’entreprise familiale qu’il dirige, un grand groupe de media, un rôle de premier plan. Rien ne laissait supposer que son assistante chargée de l’aider à distance lorsqu’il était à l’étranger, puisse se révéler être, cette sublime créature – dotée d’une innocence toute provocatrice et absolument exaspérante – avec laquelle il allait désormais devoir travailler chaque jour. Malgré sa réputation, Bennett n’est pas du genre à entretenir une aventure sur son lieu de travail. Mais Chloé est si séduisante qu’il envisage de faire une entorse à la règle – pour ne pas dire, la faire complètement voler en éclats – si c’est le seul moyen pour lui, de la conquérir, de se l’approprier, de la posséder. Alors que désir et attirance mutuelle ne cessent de croître jusqu’à un point limite, de non-retour, Bennett et Chloé doivent décider exactement ce qu’ils sont prêts à perdre ou à sacrifier, pour continuer à s’auto-posséder, l’un l’autre sans répit.

A mon avis ****

Un roman érotique addictif !

Oui, j’avoue, j’ai craqué et j’ai lu « Beautiful Bastard ». Pourquoi ? Une impulsion ! Et surtout le fait que la couverture m’attirait comme un aimant. Ce beau gosse en costume et ce rose pétant pour le titre, je ne pouvais pas résister à l’appel ! J’avais déjà lu l’incontournable « Cinquante nuances de Grey » et « Dévoile-moi » dans la même veine, je ne pouvais pas ne pas lire celui-ci, d’autant que le pitch me plaisait un peu plus, je ne saurais en expliquer la raison vu que, comme pour les autres, c’est du basique de chez basique … Hum, peut-être est-ce dû à la french touch du bouquin ? Un anglais qui me susurre à l’oreille « Je suis à toi » en français alors que … enfin, voyez, c’est clair que je fonds comme neige au soleil ! Mais là n’est pas le sujet :P

Donc, je disais, oui, vous ne trouverez ici rien de neuf sous le soleil, le schéma du récit n’a rien d’exceptionnel, et pourtant, il arrive dès les premières lignes à vous emporter avec lui. Une fois commencé, on ne lâche plus ce livre, on est happé dans l’histoire qui se déroule à une vitesse folle et on a envie de savoir comment tout ça va se finir. Ce roman est addictif, clairement, je pense que c’est dû à la passion dévorante qu’il nous décrit et qui finit par nous atteindre. J’ai fondu pour cette histoire, somme toute ordinaire, surtout je pense parce qu’elle a une bonne dose de ce piment qui vous interpelle. C’est une pulsion ce livre, ça devient presque un besoin, parce que les émotions qu’il nous transmet sont fortes, dévastatrices et qu’elles nous entraînent dans un tourbillon dont on ne peut se défaire.

Alors oui, sans équivoque, c’est un roman qui parle sexe toutes les deux pages, c’est clair, mais, au-delà de ça, j’ai trouvé qu’il y avait un fond de récit qui tenait la route. Autant je ne suis pas fan du côté cru et « salace » (là, je parle des petits mots que môsieur « BB » susurre à l’oreille de son amante) de la chose (j’ai toujours un peu de mal avec ça, c’est mon côté prude qui ressort ^^), et qui me paraît toujours surréaliste, autant ça ne m’a pas dérangée tant que ça tellement j’étais « dedans ». Ça glisse tout seul, on tourne les pages sans même s’en rendre compte. Malgré la redondance des scènes sexuelles (c’est souvent le même schéma il faut reconnaître), on ne s’en lasse pas, parce que derrière elles, on sent l’escalade des sentiments de ceux qui les vivent, on sent l’intensité, la passion, le feu, c’est très prenant en fin de compte.

Il faut dire que les personnages y sont pour beaucoup aussi. J’ai adoré la dynamique qui s’est mis en place entre Chloé & Bennett. Ils se ressemblent beaucoup l’un l’autre, têtu, obstiné, bosseur, perfectionniste, et j’ai aimé voir que Cholé tenait tête à Bennet et prenait le pouvoir, ça équilibre les échanges, rendant le jeu plus intéressant à suivre. On a pas le temps de s’ennuyer avec ces deux-là parce qu’on ne sait jamais qui retournera la partie à son avantage ni comment. C’est une lutte constante, entre eux, contre eux, contre leurs sentiments. On passe en un éclair de la passion à la détresse, au doute, c’est à la fois puissant et déchirant. Et surtout, ce qui m’a embarquée, c’est l’humour du texte ! Si on ne se prend pas la tête avec les seconds degrés, on rit, et pas qu’un peu, en lisant ce livre, ça fait du bien !

Je pense vraiment que c’est le charisme de ces deux personnages qui portent le texte qui, il faut l’admettre, n’a pas réellement d’intrigue. Le fait que l’on puisse suivre leurs deux points de vue par l’alternance des chapitres qui leur sont consacrés ajoute beaucoup à ça. Voir comme chacun réagit par rapport à l’autre est un délice ! Il faut dire qu’ils ont des réactions à l’opposé la plupart du temps. Mais surtout, ça nous dévoile leurs pensées, leurs envies, leurs combats intérieurs, c’est bien trouvé ! Ça nous les rend plus proches de nous encore, on s’y attache plus facilement et on succombe à leurs piques, à leurs répliques, à leurs échanges froids qui cachent bien la chaleur sous-jacente. J’avoue, les voir se renvoyer tous les deux la balle m’a beaucoup plu ! J’étais souvent morte de rire !

Et c’est là que l’auteur innove. A la base, ces deux personnages sont censés se détester ! Et ils se le rendent bien. Quel bonheur de voir ces murs de volonté et de self-control tomber en miettes au moindre contact. On sent bien d’ailleurs que ce beau salaud et cette reine des glaces se cachent derrière leurs images respectives, il fallait qu’elles se fissurent à un moment donné. Et c’est justement en brisant les règles qu’ils y arriveront. Même si on sait déjà qu’ils finiront ensemble, qu’ils ne pourront résister, on lit ce bouquin avec avidité, parce que son rythme effréné s’imprime en nous. Le style de l’auteur peut paraître souvent faible, maladroit, pourtant derrière cette impression de simplisme, j’ai trouvé beaucoup de nuances, de tendresse, d’humour, de force aussi.

Ce livre, il faut lire pour ce qu’il est, un bouquin qui vous garantit une lecture détente, agréable, sans prise de tête. Un livre qu’il ne faut pas négliger parce qu’il est « comme » ses prédécesseurs du genre, justement parce qu’il ne l’est pas … vraiment. On lit ce livre en un souffle tellement il est haletant, on palpite à chaque nouvelle dose d’adrénaline, d’électricité, qu’il nous procure, on en devient presque accro. C’est signe que le charme agit. Du moins l’a-t-il fait pour moi. Il faut dire que je n’ai pas su résister au personnage de Bennet Ryan, tout simplement parfait, sans parler de celle qui lui rend la vie dure, Chloé, une femme qui, pour une fois, a du mordant. Un couple qui tend à l’extrême, explosif, qui vous entraîne dans un jeu dangereux et douloureusement sensuel, vous offrant le tableau d’une romance érotique à vous couper le souffle.

Si vous avez l’occasion, n’hésitez pas à le lire ! Laissez-vous porter sans tenter d’analyser et vous apprécierez le voyage …

Passeport lecture

Nombre de pages : 400

Temps de lecture : 3h10

Prix : 17.00 €

Christina Lauren "Beautiful Bastard"
Commenter cet article

Nana Ash 21/11/2013 01:18

J'ai totalement adoré ce livre, un gros coup de coeur pour moi :)

Cléo 25/05/2013 08:31

Je viens de le commencer et j'ai aussitôt arrêté... L'écriture mise à part, le scénario n'a pas l'air tangible, à moins que cela ne concerne uniquement le premier chapitre. Mais rien ne semble crédible. L'héroïne n'arrête pas de nous dire à quel point son boss est une ordure finie et elle craque trois pages plus loin, ce n'est pas cohérent?!

Myiuki 30/05/2013 11:10

Perso, ça ne m'a pas choquée du tout. Les contraires s'attirent, pas vrai ?
C'est classique dans la romance érotique comme schéma.
Et puis surtout, j'estime que, quand on lit ce genre de livres, y a pas à réfléchir, sinon, effectivement, on les lâche assez vite ...
Si tu le prends pour ce que c'est, il vaut le détour ;)

stephanie plaisir de lire 12/05/2013 23:50

je me ferais un plaisir de goûter à la littérature "osée" avec ce titre. ton avis m'a convaincue !

Myiuki 13/05/2013 10:43

Et bien j'espère qu'elle te plaira cette lecture sinon je m'en voudrais :P
Merci pour ton commentaire !

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D