Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

30 Aug

Big Wheel.

Publié par Myiuki  - Catégories :  #NEWS, #EXTRAITS

Parce que la nuit je n'arrive pas à dormir et que j'écris... je vous propose aujourd'hui un nouvel extrait de ma sardine ♥
Bonne lecture ^^

"Je ne peux m’empêcher de sourire lorsque je vois Milo prendre place dans la nacelle aux côtés du Bob l’éponge géant que j’ai remporté un peu plus tôt dans la soirée. Il faut avouer qu’ils forment tous les deux un couple plutôt surprenant.
— Je sens que tu te moques de moi là, Max.
— Tu te fais des idées Milo, réponds-je, me retenant de pouffer de rire.
— Hum.
Milo accroche mon regard et mes gloussements se bloquent dans ma gorge. Il y a tant de choses dans ces yeux…
La nacelle commence lentement son ascension. Elle tangue. Ça ne me rassure pas. J’ai toujours eu le vertige mais, tous les ans, je prends sur moi et monte dans ce manège avec Milo. Parce que c’est son préféré. Parce que c’est notre rituel, celui qui lui rappelle ces années d’harmonie lorsque ses parents étaient encore ensemble et qu’ils formaient une famille… Voilà deux ans qu’ils sont séparés aux yeux de la loi, mais ils l’étaient depuis longtemps déjà. Milo en a fait les frais. Six ans maintenant que lui et ses parents ne se sont plus pliés au traditionnel tour en grande roue annuel. Alors, j’ai pris le relais. La première année où nous sommes venus ici, j’ai demandé à Milo pourquoi il avait voulu que ce soit moi.
« — Parce que ma famille, c’est toi ! », m’avait-il répondu.
— Ferme les yeux Max.
— Pourquoi ?
— Tu verras bien.
Je fixe Milo mais il a revêtu son masque facial, celui qui dit « je ne laisse rien transparaître, n’essaie même pas de savoir ce que je pense ». Ses traits sont indéchiffrables. Je secoue la tête de gauche à droite avant d’obéir. Je sens aussitôt la nacelle bouger.
— Qu’est-ce que tu fais ? demande-je, un début de panique montant en moi.
— Rien.
— Milo, tu bouges, je le sens.
— Et ça, tu le sens, me dit-il en posant sa main sur la mienne, tremblante.
J’ouvre les yeux au ralenti. Milo est venu s’asseoir à côté de moi. Si près… nos genoux se frôlent, j’ai le cœur qui bat à mille à l’heure…
— Oui, murmure-je.
— Et ça ? demande-t-il encore en posant son autre main sur ma cuisse.
— Oui, répète-je encore.
Plus un mot. Juste le bruit du vent qui fend les airs autour de nous et les acclamations lointaines de la foule au sol. Sur un fond de nuit étoilée s’impriment les millions de lumières de la fête foraine. J’ai toujours ressenti un contraste flagrant entre leur laideur et leur beauté. Elles me font mal aux yeux mais je ne peux cesser de les admirer… Elles grignotent à leur manière le voile nocturne qui se pose sur la ville alors que la nacelle s’immobilise en haut de la grande roue. J’ai l’impression que nous sommes seuls au monde. Milo doit ressentir la même chose que moi car il ôte ses mains de mon corps pour mieux en encercler mon visage.
— Si tu savais comme j’en ai eu envie chaque jour depuis…
Milo n’achève pas sa phrase mais emprisonne mes lèvres entre le siennes. Quand il les en détache brièvement pour me sourire, je lui réponds :
— Moi aussi.
Chaque heure, chaque seconde, j’ai ressenti ce manque de lui, de ses lèvres, de son souffle venant me caresser. J’étais vide sans ce contact que nous avions établi, sans ces gestes qui avaient chamboulé mon esprit, mes sens, mes certitudes. J’avais besoin de l’embrasser à nouveau, c’en était devenu presque vital cette dernière semaine. Comme pour me prouver que je n’avais pas rêver, que cette sensation de bonheur absolu que j’avais éprouvée en me mê
lant à lui pouvait encore exister. Oui, moi aussi, j’en avais envie…"

Vous savez quoi faire pas vrai ? Donnez-moi vos avis :P

© Rose Darcy

Big Wheel.
Commenter cet article

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D