Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

30 May

Risa WATAYA "Appel du pied"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #LITTERATURE ETRANGERE

Quatrième de couverture

 

A dix-neuf ans, Wataya Risa est la plus jeune lauréate jamais couronnée du prix Akutagawa, le Goncourt japonais. Et l'histoire qui a conquis le jury et le public japonais n'est sans doute pas très éloignée de sa propre expérience de lycéenne, il n'y a pas si longtemps. Ce journal intime d'une jeune fille qui n'arrive pas à s'intégrer dans sa classe est au plus près des sensations, de la contradiction des sentiments qui affleurent sous la surface unie des apparences. De ces moments où l'on cherche un sol ferme sous ses pieds, pour s'aventurer à la découverte de la vie. Et lorsqu'on se sent attirée par un garçon qui vit confiné dans sa passion pour un mannequin vedette, on aimerait bien le réveiller de son rêve pour qu'il fasse ses premiers pas avec vous, sur ce chemin incertain.
Une chronique sensible, et pleine d'humour, de cet âge oscillant entre la nostalgie d'une enfance innocente et la naissance, presque malgré soi, de ce qui pourrait bien s'appeler l'amour.

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

J'ai adoré découvrir ce roman tout simplement magnifique !  Une plongée dans le quotidien d'une jeune lycéenne japonaise, triste et solitaire. Dès le départ, on sent le côté atypique de ce personnage. Elle a beau avoir toutes les apparences d'une lycéenne type, sans intérêt, très vite l'auteur nous fait comprendre, à travers cet sorte de journal intime qu'elle met en place, qu'Hasegawa a beaucoup à nous offrir si on sait l'écouter. La plume de l'auteur est superbe, légère, poétique, pleine d'humour et de vivacité, capable d'être tendre et dure à la fois. Elle soutient les personnagres, l'histoire et leur donne des couleurs incroyables alors qu'au début on a le sentiment de pénétrer dans un monde morne et gris. Je me suis de suite attachée au personnage d'Hatsu, solitaire, en introspection permanente. On a le sentiment dès le départ de pénétrer dans son intimité. J'avais presque le sentiment de l'espionner au départ, mais ça m'a permis aussi de mieux l'apprécier et de mieux comprendre pourquoi elle agit de telle ou telle façon même si parfois le résultat ou l'intention restent obscurs ... Elle tombe subitement sous le charme d'un garçon mystérieux, très étrange, l'anti-héros type, l'anti-beau gosse sur lequel toutes les filles craquent. Ce garçon est considéré comme un rebut, Hatsu aussi, ils vont finir par se rapprocher. Le plus drôle, c'est la façon dont ça se fait. Ce n'est pas une évidence, ce n'est pas physique ou chimique. Ils se retrouvent par hasard l'un à côté de l'autre en cours et Ninagawa, le garçon, apprend que Hasegawa a rencontré un mannequin connu, Oli Chang, une fois au magasin Muji de leur ville, voilà le point de départ de leur relation ! On ne peut pas faire plus anti-conventionnel ! Ninagawa ne va adresser la parole à Hasegawa qu'à cause d'Oli Chang car il en est fan, ce qu'on appelle au Japon, un otaku. Il est tout simplement obnubilé par Oli Chang. Au début, ça va surprendre Hatsu rien de plus, puis au fur et à mesure du livre et de ses sentiments qui changent à l'égard de Ninagawa, cette passion va la blesser, la rendre jalouse, à telle point qu'elle va vouloir faire souffrir Ninagawa, sans doute car elle souffre aussi à l'intérieur. Voilà un autre détail qui m'a plu dans ce livre, pas d'évidences, pas de romance guimauve, rien ne va de soi, tout avance à petits pas, à tâtons. On a l'impression que la relation que noue ses ados n'est pas ordinaire, ils ne se tiennent pas la main, ils ne se déclarent pas amoureux, il n'y a pas de rapprochements physiques réels, ils restent chacun dans leurs mondes, mais c'est quand ces deux mondes entrent en collision que l'étincelle de l'amour sous-jacent apparaît. Tout est dans le non-dit, dans l'inavoué. C'est très soft, pur, beau, étrange. Les comportements parfois bizarres des deux ados attisent la curiosité du lecteur. Oui ce sont des héros atypiques qui peuvent paraître antipathique au départ mais on s'y accroche vraiment rapidement. C'est un vrai bonheur de lire ce livre qui nous conte l'ordinaire en sortant de l'ordinaire. Tout est dans le détail, l'écriture décortique chaque scène, chaque geste, chaque sentiment, c'est vraiment très profond, ça vous marque. D'une manière ou d'une autre on s'identifie à l'un ou l'autre des personnages. Les remarques d'Hatsu m'ont beaucoup rappelé celles que je me faisais moi-même au collège et au lycée, quand comme elle, je me sentais solitaire et triste. Elle a beau avoir une amie, elle sent qu'elle la perd. Cette deuxième relation qui vient en arrière-plan de celle qu'elle entretient avec Ninagawa, donne encore une nouvelle facette de cette ado, on la sent se débattre avec ses sentiments, elle ne veut pas renier ce qu'elle est, elle donne l'impression de se ficher de ce que les autres pensent et en même temps on a l'impression qu'elle souhaite tout de même, comme son amie Kinuyo, intégrer le groupe et faire partie d'un tout. Il est intéressant de la voir grandir, se découvrir, de voir éclore ses sentiments tout au long de ce roman. Elle entre dans la vie, la vraie. Elle doit sortir de sa coquille pour avancer. Et là encore, choix étrange de l'auteur, elle choisi pour le faire le garçon-escargot, encore plus enfermé qu'elle dans sa bulle dédiée à Oli Chang. J'ai adoré ce côté non-conventionnel, étrange, de ce roman. Les choix non évidents que fait l'auteur rendent ce livre unique, oui le sujet de base est ordinaire mais le traitement en est extraordinaire. J'ai trouvé étrange de représenter l'amour sous forme de souffrance comme ici, Hatsu a envie de faire souffrir Ninagawa, d'où "l'appel du pied" puisque c'est en lui donnant un coup de pied dans le dos qu'elle commence à comprendre ce qu'elle ressent pour lui. Elle a besoin de ses coups de pieds pour se rapprocher de lui, pour se rappeler à sa présence. Voilà qui n'est pas habituel. Là aussi, ça m'a plu. Bref, pour vous dire que j'ai tout simplement adoré ce roman, vraiment une très grande réussite. Ça me fait penser à ces petits bonbons acidulés dont a hâte d'ôter l'emballage et que l'on prend plaisir à faire fondre sur le bout de sa langue. C'est une petit moment doux/amer et que l'on aimerait faire durer. C'est un livre que je vous conseille fortement, vous ne le regretterez pas, son style est incomparable !

 

Je ne résiste pas à l'envie de vous inscrire ici la première phrase du texte, une merveille : "La solitude me sonne dans la tête". Et voilà, le ton est donné !

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 164

Temps de lecture : 1h30

Prix : 6.10 euros

 

http://www.plathey.net/livres/japon/photos/wataya-appel.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/-s7sRKbEmSus/T5fPpHcuMVI/AAAAAAAADg8/m3yWR2zsthA/s200/%25C3%2589mile-4+la+plume+au+feminin.jpg

 

http://img.over-blog.com/100x100/0/52/78/10/LireDefisChallenges/ChallengeDragonFeu.jpg

 

http://s2.lemde.fr/image/2005/09/26/600x300/692711_3_1d0c_le-symbole-du-soleil-du-drapeau-japonais-comme.jpg

 

Commenter cet article

About this blog

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D