Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

26 Jan

Pedoro TORIUMI "Love is the devil, tome 1"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #MANGAS

Quatrième de couverture

 

Fille d’une famille aisée, mais souvent seule, Haruru suit ses cours dans un lycée pour filles, voisin d’un établissement privé renommé pour garçons. Afin de lui permettre de progresser en cours et pour veiller sur elle, sa mère a embauché l’un de ces élèves pour devenir son majordome. Bien qu’issu d’une noble famille, le jeune Ribon accepte de prendre en charge Haruru, laquelle craque complètement pour son charismatique butler. Mais derrière le sourire de ce dernier, il semble y avoir bien plus que de la servitude et rien ne laisse deviner qui est réellement le maître…

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Comment parler de ce manga ? A l'heure où j'écris ces lignes, je me pose encore la question. Ce n'est pas que je n'ai pas apprécié ma lecture mais elle ne m'a pas non plus subjuguée. Peut-être que j'en attendais trop ? Je ne sais pas. C'est un shôjo sympathique, qui se lit tout seul, mais, arrivée à la dernière page, je me demande encore où est l'intérêt réel de ce livre ...

A vrai dire, ce qui m'a gênée le plus dans cette histoire, c'est le côté "déjà-vu", dans le sens où l'auteur reprend toutes les ficelles des shôjo classiques sans vraiment y ajouter la petite pincée de sel nécessaire pour donner le goût au lecteur de lire l'histoire jusqu'au bout. Bon, cela dit, je l'ai fait, je l'ai lu en entier, donc, c'est que ça se lit malgré tout, qu'on se laisse porter et qu'il y a quelque chose à y voir ... Le souci c'est cette idée de "basique" qui ressort à toutes les pages. Je vous fais un rapide schéma. C'est la petite fille timide et un peu naïve qui est amoureuse d'un mystérieux garçon, élève dans l'école voisine de la sienne, un jour ce dernier se voit devenir son majordome (ah, le mythe du majordome, d'où vient cette obsession des mangakas pour ce job ?) parce que sa famille est en faillite, s'ensuit la naissance d'une relation ... contrariée entre les deux ados et on ne sait plus vraiment qui est le maître et qui ne l'est pas. Là dessus, vous rajoutez l'arrivée d'un élément perturbateur typique (qu'est-ce qu'ils ont à faire une fixette sur les "voyous" ?) et le tour est joué. Rien de neuf sous le soleil. Et c'est là qu'est le nœud du problème. On sait déjà à peu près comment ça va finir, les deux petits vont se rapprocher, mais, le garçon a un secret mystérieux et agit plus en manipulateur qu'en soumis, la fille est totalement aveuglée par l'amour et ne se rend compte de rien ce qui la rend encore plus vulnérable et un peu ... ridicule sur les bords. Ouais, pas franchement exaltant ou palpitant tout ça. Alors, pourquoi lire ce manga ? Parce que malgré tout c'est mignon ? Parce que, même s'il n'y a pas clairement d'intrigue définie, l'auteur nous appâte avec des mystères mystérieux ? Hum, sans doute un peu de tout ça à la fois, allez savoir. Alors, c'est clair, il ne faut pas s'attendre à du grand shôjo, à quelque chose de nouveau, mais, si vous avez ça bien en tête, vous pouvez arriver à apprécier ce manga pour ce qu'il est : une lecture sympa et sans prise de tête. On ne réfléchit pas (trop) et on suit le mouvement. De ce côté-là, ça coule tout seul.

Non pas qu'il y ait beaucoup d'actions dans ce manga, loin de là, mais les scènes se suivent rapidement, elles sont courtes et ... intenses. Disons que ce qui porte ce livre, comme souvent, c'est la relation entre les deux personnages principaux, Haruru et Isshin (que j'aime ce prénom !). Comme je disais, le défi à relever est de savoir qui est vraiment le maître là-dedans car, sous ses airs de majordome irréprochable, Isshin prend quand même pas mal de libertés et mène clairement la danse. Ce qu'il y a d'intéressant là-dedans c'est que, à force de pousser Haruru à s'améliorer, il lui ouvre de nouvelles portes, elle commence à changer, ce qui amène à quelques surprises auxquelles Isshin ne s'attendait pas forcément. Du coup, je me dis que le piment de ce manga c'est de voir comment la relation de ces deux-là va évoluer car, mine de rien, malgré le fait qu'Isshin soit plus maître que serviteur dans ce tome 1, il donne les clés à Haruru pour inverser très prochainement la situation. Mais j'extrapole, on verra par la suite ... Comme d'habitude, j'ai craqué sur le caractère indéchiffrable d'Isshin, quand on croit comprendre ses intentions il agit différemment de ce à quoi on s'attendait et nous oblige à remettre en question notre vision de lui. J'aime les personnages qui sont complexes, qui me baladent de bout en bout et savent garder leur part de mystère, inévitablement, ça m'accroche ! Au contraire, j'ai trouvé Haruru trop lisse, trop prévisible, ça m'a vite lassée. J'ai le sentiment qu'Isshin se suffit à lui-même, ce qui n'est pas le cas d'Haruru, c'est dommage, ça pâlit un peu l'ensemble. Mais bon, c'est sans doute un détail ... Disons que les sentiments sont une fois encore au centre de ce shôjo, mais que seuls ceux de la jeune fille sont exposés au regard du lecteur, et comme c'est souvent la même chose, on a pas de réel intérêt à les découvrir, non, là encore, c'est de savoir ce que ressens Isshin qui accroche le lecteur. Ah la la, les garçons mystérieux, y a que ça de vrai ! Sérieusement, il suffit de mettre un petit secret en fond pour que la curiosité du lecteur soit attisée, ça fonctionne à tous les coups et ce shôjo ne fait pas exception en la matière. En bref, une relation maître/serviteur qui est loin de ce qu'elle semble être et des personnages attachants, c'est donc une affaire à suivre !

Après, le dessin est très beau, ça aide à rentrer facilement dans le texte, même si certains détails ne m'ont pas plu et que j'ai eu du mal ... mais bon, ce n'est pas l'essentiel. Malgré tout, j'ai une certaine appréhension en ce qui concerne le dessin des yeux et des bas de visages notamment quand ils sont comme ceux-là, ils me paraissent tellement anti-naturels que j'ai de grandes difficultés à me plonger sans restrictions dans l'imagerie de la pensée du texte ainsi proposée, c'est dommage parce que la plupart du temps, j'ai apprécié le trait du dessinateur ... Bref, un mot du style sinon. C'est donc simple, peut-être simpliste pour certains, un peu osé, provocant, aussi sur certains bords, mais c'est avant tout un jeu, j'en ai eu le sentiment en tout cas, celui du chat et de la souris, même s'il dissimule plus que ça encore. On sent bien que le tout aurait pu être beaucoup plus complexe mais que c'est une volonté de l'auteur qu'il n'en soit pas ainsi, presque comme s'il dépréciait son œuvre, je ne vois pas comment l'expliquer autrement. Pourquoi se limiter aux bases quand on peut aller droit à l'essentiel ? Je veux dire, tout est là : mystère, rebondissements, retournements de situations, secrets et révélations, amour, amitié ... le potentiel se dessine au fur et à mesure de la progression de notre lecture alors pourquoi ne pas le laisser s'épanouir pleinement ? C'est étrange cette impression d'esquisse que j'ai là encore, j'en aurais voulu plus pour être totalement conquise. Pourtant, ce manga fait partie d'une "sélection du mois", il doit bien avoir un attrait majeur ... j'ai du le louper, je ne sais pas comment, j'étais pourtant concentrée durant ma lecture. J'ai bien vu les points positifs du texte mais ils n'ont pas réussi à occulter le négatif qui en ressort également, c'est dommage. Malgré tout, je pense lire la suite, juste par curiosité, parce que le personnage d'Isshin m'intrigue et que j'ai envie de voir si Haruru arrivera à lui résister. Oui, je sais, pathétique sans doute, mais bon, je suis une indécrottable fan de shôjo, c'est comme ça et puis c'est tout.

Pour conclure, voici donc un shôjo qui vous plongera au cœur d'une relation pour le moins ambiguë mais source de découvertes émotionnelles et de mystères irrésolus, de quoi charmer les filles au cœur de midinette (comme moi ^^) et les inconditionnelles des traditions shôjoesques. Un manga à découvrir, ne serait-ce que pour faire la connaissance d'un certain Isshin ...

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 192

Temps de lecture : 45 minutes

Prix : 6.99 €

 

http://www.livraddict.com/covers/93/93084/couv41802714.jpg

 

Commenter cet article

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D