Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

09 Nov

Michelle ROWEN "Belladone, tome 1"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #BIT LIT

Quatrième de couverture

 

Pour Jillian Conrad, l’expression « être au mauvais endroit au mauvais moment » prend tout son sens. En effet, kidnappée par un assassin, elle se retrouve au beau milieu d’une guerre sans merci qui oppose les vampires à une organisation gouvernementale tentant de protéger l’humanité de ces monstres sanguinaires. Mais les apparences peuvent être trompeuses et son ravisseur, Declan, pourrait bien être son seul espoir.

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Comme j'avais hâte de découvrir cette toute nouvelle saga Milady ! Alors, quand elle est enfin sortie en libraire, je me suis ruée dessus ! Et bien m'en a pris car j'ai pris plaisir à découvrir ce nouvel univers créé par Michelle Rowen, à plonger dans un roman tout à fait fascinant qui m'a captivée au point de rager de devoir le lâcher et ne pas pouvoir le lire d'une traite. Autant vous le dire, j'ai adoré !

Ce que j'ai apprécié par dessus tout dans ce roman, c'est son côté sombre, flippant, limite suffocant par moments. On se sent enfermé, pris au piège, on ressent avec une acuité toute particulière le voile du danger qui flotte autour des personnages, c'est vraiment très prenant ! On plonge dans un combat, une lutte à mort entre des scientifiques qui cherchent le remède qui leur permettra de trucider tous les vampires et ces fameux suceurs de sang. C'est un roman enténébré, qui vous parle de course poursuite, de fuite, de meurtre, de règlement de comptes mais surtout c'est un livre qui aborde des sujets fascinants, notamment par leur côté dérangeant. Alors oui, ça peut paraître tordu dit comme ça mais croyez-moi, le dérangeant c'est ce qu'il y a de plus captivant dans ce roman. Je m'explique. le récit nous amène à suivre les pas de Jillian, une jeune femme ordinaire qui se retrouve otage d'un savant "fou" et qui se voit injecté la seule et unique dose prototype d'un sérum permettant de détruire les vampires. A la seconde même ou la pointe de l'aiguille transperce sa peau, sa vie bascule et elle se retrouve entraîné dans un road trip un peu bizarre avec un homme peu causant, Declan, couvert de cicatrices et pas franchement commode qui va lui révéler l'existence d'un monde dont elle ignore tout. Dans ce nouvel univers, elle va découvrir que les hommes luttent depuis plus de trente ans pour créer le sérum qu'on lui a injecté, elle devient le dernier rempart entre la race humaine et les vampires. Classe ! Non, ce qu'il y a de vraiment intéressant là-dedans, ce sont les questions "génétiques" que cela soulève. Car on apprend vite que ces scientifiques censés sauver le monde ont une morale pour le moins ... déviante, qu'ils aiment à expérimenter certaines mutations pour le moins ... effrayantes, au final, on ressort de là avec l'impression que les vampires sont les gentils et les humains les méchants. J'aime cette transgression de la morale établie qui nous rappelle que l'homme est parfois l'être le plus dangereux qui soit. C'est traumatisant, ça vous donne des frissons dans le dos, toutes ces manipulations, ces mensonges, ça met en lumière surtout l'opposition des progrès de la science et de ses dérives. Un sujet d'ailleurs qui nous touche nous aussi, même si le côté surnaturel en est exclu dans notre monde à nous ... quoique. Bref, j'ai trouvé que cette utilisation de la science était très bien trouvée par l'auteur, elle apporte une petite touche d'originalité supplémentaire au roman, elle apporte aussi des angoisses supplémentaires au lecteur. Souvent, ça m'a donné envie de hurler qu'ils étaient fous, de plaindre les "créatures" qu'ils utilisent, c'est un sentiment de honte et de révolte qui prend possession du lecteur quand il lit ces pages, en tout cas, une chose est sûre, la part "scientifique" du roman ne vous laissera pas indifférent et vous donnera à réfléchir.

Ensuite, je dois dire que j'ai grandement apprécié de me retrouver au cœur d'une toute nouvelle mythologie - du moins pour moi qui n'en avais pas croisé jusqu'ici, celle des dhampires. Il faut dire que ça ouvre un champ de toutes nouvelles possibilités malgré tout, j'ai regretté que cela ne soit pas plus mis en avant dans le texte ... Finalement, le seul dhampire auquel on est affaire est totalement "inhibé", du coup, on ne le voit pas vraiment en action. Par contre, j'ai bien aimé l'idée de ce dhampire qui se bat contre les vampires rebelles, ça apporte un soupçon de danger en sus au roman, imaginer des combats sanglants, des courses-poursuites, des affrontements, c'est toujours très palpitant. Et ici, on est servi de ce côté-là puisqu'on assiste à pas mal de scènes ... troublantes. Il y a d'abord la fuite de nos deux héros, poursuivis par de méchants serfs de sang, ensuite, les enfermements en captivité répétés, les expériences douteuses, les meurtres, etc. En fait, ce qui compte le plus au final dans ce roman, ce n'est pas forcément le "dhampire" en lui-même, c'est le monde obscur et ténébreux qu'il nous présente, fait de manipulations génétiques, de vampires rebelles, de luttes incessantes, le terrain parfait pour un livre plein d'actions, de rebondissements, de révélations. J'ai eu le sentiment d'être au cœur d'un thriller psychologique presque, les évolutions majeures se faisant via l'esprit des personnages. On avance comme dans un brouillard au début du roman, on nous expose une situation inédite qui nous laisse dans le flou, le lecteur a tout à découvrir, puis, peu à peu, on en apprend un peu plus sur l'univers dans lequel nous a projeté et plus la vérité nous est révélée, plus on s'enfonce dans un sentiment de haine et d'amour mêlés. C'est extrêmement puissant tout ça, c'est vrai que ces pages m'ont souvent donné envie de "faire" quelque chose. Je ne sais pas comment l'expliquer, mais plus on approche de la vérité, plus les mensonges et les trahisons refont surface, plus tout cela devient lourd, oppressant, au point qu'on ne veuille plus qu'une chose : que la bulle éclate. C'est assez étrange comme ressenti mais c'est celui qui m'a parcourue lors de ma lecture. Un régal que de se sentir ainsi "prisonnier" du livre, de n'avoir qu'une envie, lire la page d'après pour voir quelle nouvelle révélation, quel nouveau coup tordu, l'auteur aura pu mettre sur pieds pour nous enfoncer encore un peu plus dans ce monde incontrôlable et inquiétant. C'est comme une film d'horreur qui vous prend aux tripes, un suspens qui vous colle à la peau parce qu'on ne sait vraiment pas, jusqu'au bout d'ailleurs, où tout ça va nous mener, bref, j'ai adoré avoir peur ! Pour une froussarde comme moi, c'est vous dire à quel point l'auteur a réussi son coup !

Et on assiste aussi à une deuxième intrigue en parallèle de celle qui vise à faire de Jillian l'arme suprême contre les vampires, celle de sa relation avec Declan. Comment vous dire ? J'ai craqué pour le personnage de Declan, mais il ne pouvait pas en être autrement. Cet homme de 28 ans, dhampire de naissance, tueur de vampires de profession, couturé de cicatrices, un œil en moins, n'a rien de physiquement attirant, mais alors, niveau âme, la claque ! J'ai adoré le voir passer d'un homme froid et distant à un homme en proie à des émotions qu'ils maîtrisent mal, à des doutes et des incertitudes qui lui font remettre en question la vie qu'il a toujours connu. Je ne veux pas spoiler, mais quand on sait ce qu'est sa vie, si on peut appeler ça comme ça, c'est une bouffée de compassion qui vous étreint et on a qu'une envie, comme Jill d'ailleurs, c'est de lui donner un aperçu de la vraie vie. Le voir s'ouvrir au fur et à mesure de l'avancée des pages a été un petit plaisir, vraiment, c'est un personnage attachant au plus haut point, Molly ne dira pas le contraire, certes fort et courageux mais qu'on découvre aussi tendre et ... innocent derrière sa carapace de dur à cuire. J'aime quand les stéréotypes volent en éclats, c'est toujours palpitant. Dans cette histoire, il n'est pas tout seul, puisqu'il y a le personnage de Jillian. Bon, là, j'avoue, je ne sais pas quoi penser, oui, on s'y attache forcément, mais je n'ai pas senti de réelle connexion avec ce personnage. Même si elle ne manque pas de force et de répartie, je l'ai trouvée un peu "palote" malgré tout dans cette galerie de portraits. Elle manque un peu de substance, de profondeur par moments. Pourtant, on ne peut que compatir à son sort et elle a des circonstances atténuantes pour certains de ces comportements, je ne sais pas, elle m'a paru intelligente tout en étant un peu trop "nunuche" par moments, allez savoir pourquoi ! Au final, je trouve cependant que Declan et elle on l'air crédible et que la douleur qu'ils partagent leur ajoute une touche de réalisme non négligeable qui fait qu'on adhère facilement à leur histoire et qu'on prend plaisir à les suivre. Mais, franchement, c'est quoi cette fin ? Non, non, non et non, pas d'accord ! Là, j'avoue je ne m'attendais pas du tout à ça et quelque part, ça m'a brisé le cœur ... même si je sais que ce n'est pas vraiment une fin puisqu'il y a un tome 2, mais c'est presque comme s'il y avait eu trop d'évènements dans ce roman et que l'apothéose finale m'avait achevée. Il se passe trop de choses dans ces pages, on découvre tellement de nouveaux trucs qu'on risque toujours de perdre le fil tellement tout s'entremêle, mais c'est un régal pour ceux qui, comme moi, adore résoudre les énigmes ! Il y aussi d'autres personnages, mais je ne vous parlerais pas de tous, sinon, j'ai pas fini, sachez que vous serez surprise cependant et qu'ils sont tous très bien construits, ce qui fait qu'il y en a vraiment pour tous les goûts, de Matthias, le roi vampire à Noah l'assistant un peu trop bavard en passant par les docteurs "fêlés" qui ont un peu perdu la tête, on a pas le temps de s'ennuyer !

J'ai trouvé que le style de l'auteur était vraiment très bon, embarquant le lecteur dans cette histoire rocambolesque dès le départ, malgré le fait que ça paraisse un peu "trop gros pour être vrai". On passe rapidement au-delà des clichés pour se fondre dans deux intrigues qui se superposent à merveille et nous offre à la fois de quoi nourrir amour et haine. J'ai adoré la relation Jill/Declan qui sous-tend l'ensemble et lui apporte à la fois frustration et tendresse, c'est romantique et triste à la fois, mais c'est surtout un prétexte à de nombreuses leçons de vie. La plume de l'auteur est entraînante, elle ne s'arrête jamais, il est difficile de lâcher ce livre pour passer à un autre, parce qu'on a tellement de choses en tête que ça se bouscule encore. Il y a tellement de ramifications, d'hypothèses, qui se succèdent dans l'esprit du lecteur tout au long de la lecture qu'on peut facilement une impression de saturation. Pour moi, c'est la marque de la grande richesse du récit et de sa complexité. J'aime quand tout ne nous est pas offert sur un plateau, quand un livre nous donne envie de réfléchir et d'en savoir encore plus. Oui, on apprend beaucoup avec ce roman mais à la fin on est loin d'être rassasié. De l'action, de la romance, de la peur, de l'espoir, tout y est pour en faire un roman palpitant, prenant, un récit qui ne vous lâche pas une fois que vous l'avez commencé. L'auteur réussit à nous faire plonger dans un univers unique qui fait s'effondrer les idées préconçues d'une réalité qu'on ne peut imaginer. Je ne sais pas comment l'expliquer, elle écrit de façon simple et pourtant, j'ai souvent eu l'impression que c'était compliqué, mais dans le bon sens du terme. Ce récit n'a de simple que l'apparence mais il recèle une profondeur insoupçonnée qui vous prendra dans ses filets. On en deviendrait presque paranoïaque avec ce livre, à douter de tout et de tout le monde. Pour moi, l'auteur a vraiment réussit à créer une œuvre fluide, passionnante, mordante. Après l'avoir refermé, on a qu'une envie : ouvrir le tome 2 pour enfin connaître la suite. Finalement, j'ai trouvé ce livre plutôt addictif. A part quelques petits détails qui m'ont chiffonnée, dans l'ensemble j'ai été totalement conquise par ce début prometteur d'une nouvelle saga d'urban fantasy qui a de beaux jours devant elle. L'auteur a une imagination débordante qui devient vite contagieuse et qui exhorte à vouloir en savoir toujours plus. Michelle Rowen sait tirer les bonnes ficelles pour que le lecteur s'imprègne de l'intrigue et la vive à cent à l'heure, vraiment, un très bon moment de lecture !

Pour conclure, je dirais que ce premier tome est à la hauteur de mes espérances. J'ai été surprise par l'auteur qui m'a donné l'impression d'évoluer dans un labyrinthe mouvant tout au long du récit, faisant voler en éclats mes certitudes quant à l'évolution du texte, y faisant apparaître de nouveaux stratagèmes pour me dérouter, bref, c'est un vrai régal que de lire ainsi un roman qui vous laisse en permanence dans l'expectative et je vous conseille vraiment de vous laisser tenter par "Belladone", vous ne le regretterez pas !

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 360

Temps de lecture : 4h00

Prix : 7.90 €

 

http://www.livraddict.com/covers/82/82986/couv25533388.jpg

 

http://2.bp.blogspot.com/-s7sRKbEmSus/T5fPpHcuMVI/AAAAAAAADg8/m3yWR2zsthA/s200/%25C3%2589mile-4+la+plume+au+feminin.jpg

 

http://img4.hostingpics.net/pics/566150DanDosSantos6Copie4CopieCopie.jpg

 

530110 4030615076768 443719012 n

 

bannière challenge

 

Commenter cet article

powered web dev 19/06/2014 12:08

Belladone is one of the finest books written by famous French author Michelle Rowen. It tells about the life of a woman who is living alone from her relatives and dearest ones. Thanks for sharing a detailed review on it.

Kincaid 10/11/2012 18:32

Celui là c'est papa noël qui doit me l'apporter !

Myiuki 10/11/2012 19:14



Il a bon goût le Papa Noël ^^



Selena 10/11/2012 03:08

Cette saga me tente énormément! Si seulement j'avais le temps!!

Myiuki 10/11/2012 13:54



Un très bon début, honnêtement, j'ai adoré ^^


On a jamais le temps, pas vrai ? Ben du coup, moi je l'ai pris, même si je suis en retard maintenant ;)


Merci pour ton commentaire !



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D