Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

02 Jan

Lara ADRIAN "Minuit, tome 3"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #BIT LIT

Quatrième de couverture

 

Elise Chase a perdu son mari et son fils et cherche à se venger des responsables : les rebelles. Tegan, l'un des plus anciens guerriers de la Lignée, a également perdu sa femme. Lorsque Elise est agressée par les rebelles eux-mêmes, Tegan la sauve. Malgré leurs tempéraments opposés, Elise est Tegan doivent œuvrer ensemble contre les mêmes ennemis.
Leur lutte les entraîne à Berlin où les attendent de terribles dangers...

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Voilà un roman que j'avais hâte de découvrir car "Minuit" est une saga que j'apprécie beaucoup dans le domaine de la bit-lit, notamment parce que je ne m'ennuie jamais à la lecture et qu'elle a l'avantage d'allier romance, action et paranormal d'une manière très prenante et addictive. Encore une fois, j'étais pressée d'entamer ma lecture, dont je n'ai d'ailleurs fait qu'une bouchée, et, à nouveau, j'ai adoré !

Les petits +

* Muscles et neurones, un cocktail explosif !
Action et mystère sont au rendez-vous dans ce roman et ... j'adore ça ! A nouveau, on poursuit le récit des deux tomes précédant et notamment la quête visant à venir à bout du fléau renégat et de son méchant, très méchant, instigateur, ce qui nous amène dans des enquêtes musclées, pleines de suspens, de questions, d'hypothèses, c'est toujours aussi prenant, aussi captivant, on ne sait jamais où on met les pieds, quel nouveau danger rôde à la page d'après, un régal ! Et puis, ça nous permet d'en apprendre encore un peu plus sur les origines des vampires, sur leurs pouvoirs, leurs faiblesses, leur mode de vie. Ici, on a même l'occasion de visiter des territoires hors frontières, c'est intéressant de voir comment cela se passe ailleurs (notamment au niveau diplomatie vampire, on en apprend tous les jours !). J'ai comme d'habitude apprécié les scènes de bagarre, du muscle, du muscle et encore du muscle, ça rajoute un peu de piment à l'ensemble, sans pour autant entraver le bon déroulement de l'intrigue qui se complexifie légèrement avec ce nouveau tome. Quand nos guerriers entrent en possession d'un livre mystérieux, c'est tout un peuple qui est danger, autant vous dire que le suspens et la tension sont à son comble ! Que demander de plus ? C'est intéressant aussi car cette nouvelle enquête nous permet d'entrer dans de nouveaux cercles, faire de nouvelles connaissances et voir un peu comment ces guerriers "primitifs" se comportent quand ils entrent en collision avec le "gratin" des Havrobscurs, ça amène à pas mal de préjugés ... une petite critique de la société sous-jacente ? Allez savoir ! En tout cas, j'ai bien aimé le fait qu'on élargisse un peu nos horizons et qu'on sorte des souterrains. L'action sur le terrain, y a que ça de vrai ! Et là, on est servi. J'aime beaucoup la façon dont l'auteur arrive à concilier le côte "grosse brute" de ses personnages tout en y incorporant des stratégies, des plans, coordonnés, préparés, c'est à l'opposé et pourtant ça se marie très bien dans le texte. Ce qui fait qu'on a certes des explosions, du sang et des morts, mais qu'on a surtout une intrigue qui tient la route, qui nous captive parce qu'elle nous raconte une histoire sombre, faite de pièges, de folies, de danger, un mélange harmonieux qui plaît au lecteur parce qu'il l'entraîne dans un univers fantastique, foisonnant de nouveaux rebondissements à chaque nouveau tome, de nouvelles rencontres et de nouveaux ennemis. Un régal !

* La belle et la bête  ...
Ah ! Je le savais, je le savais, je le savais !!!! Il a suffit qu'il lui prenne la main ... ah la la, trop romantique ! Bon, comme vous le savez, ce tome est réservé à Elise et Tegan. Comment dire ? J'ai adoré ces deux-là ! Celui que l'on considère comme le plus rustre, le plus dangereux, le moins aimable de la bande de guerriers, la bête en d'autres mots, qui tombe amoureux de la - faussement - fragile veuve éplorée, Elise, qui est son exact opposé - en apparence -, je ne pouvais que craquer sur leur histoire. Principalement, parce qu'elle n'est pas simple. Ils ont tous les deux un passé douloureux, j'ai d'ailleurs apprécié qu'on en sache ici un peu plus sur celui de Tegan, triste au possible, qui les unit bien plus qu'ils ne s'en doutent au départ. Le deuil ça réunit plus qu'on ne l'imagine. Et j'ai adoré les voir se chamailler, se repousser tout au long du roman malgré leur attirance évidente, les faux pas, les disputes, les "je t'aime moi non plus" qui d'habitude m'exaspèrent, ont ici pris un charme nouveau pour moi et j'ai adoré ! Les réparties, l'humour qu'ils partagent l'un envers l'autre, la grande tendresse aussi malgré leur dureté apparente, tout cela m'a fait plonger la tête la première dans cette romance improbable mais ô combien touchante ! Ils sont mignons tous les deux parce qu'ils se complètent. Ils se battent, chacun à leur manière, contre leurs démons, qu'ils soient morts ou vivants, animés ou non, contre l'image que l'on a d'eux, seuls contre tous. Ca part mal pour ces deux-là pourtant, dès le début, c'est une évidence, ça l'était d'ailleurs pour ma part dès la fin du tome 2 ! C'est un plaisir de les voir évoluer l'un à coté de l'autre, de les voir tendre vers autre chose. Par moments, on est un peu frustré de leurs réactions, on se demande pourquoi ils sont si ... prudents face à leurs émotions, mais il faut savoir être patient. J'ai trouvé une grande sensibilité en eux, qui m'a touchée, émue, ils m'ont plus tous les deux plu parce qu'ils sont brisés quelque part, ils ont mal et le gèrent à leur manière, peut-être pas de la bonne, comme s'ils se refusaient aussi un nouveau bonheur. C'est dur et en même temps c'est très beau tout ça. La fleur bleue que je suis y a trouvé son compte ! Surtout qu'au final on se rend compte qu'ils avaient tout simplement besoin d'aide. Et qui de mieux que celui ou celle que l'on aime pour vous aider à guérir vos blessures ? Ah, trop romantique je vous dis !

* Méfie-toi des apparences ...
Voilà une thématique que j'ai beaucoup apprécié dans ce roman. D'une part, grâce au personnage d'Elise, qui m'a bluffé au départ. Sa volonté, sa ténacité dans ses actions pour obtenir vengeance suite à la mort de son fils m'ont impressionnée. J'ai adoré voir "la femme" agir, ça change un peu. Elle ne fait pas que parler ou réagir, elle attaque en amont. Une femme forte quoi ! Bon, elle a bien sûr ses faiblesses mais elle ne se démonte pas et ça, ça m'a plu. Parce que j'ai eu l'impression aussi qu'elle prenait les choses en main, qu'elle savait se défendre, mais surtout qu'elle avait envie de s'impliquer sans rester assise dans le salon en attendant que "monsieur vampire" ne revienne triomphant d'un nouveau combat contre les méchants. Pour une fois, j'ai eu le sentiment que la femme était sur un pied d'égalité avec l'homme et pas seulement au niveau des forts caractères. Elise est un personnage complexe qui cache beaucoup de choses derrière sa façade "guindée", la découvrir dans ce roman a été un véritable plaisir et une leçon aussi. Pour Tegan, même topo. Au premier abord, c'est le guerrier sanguinaire dans toute sa splendeur, "me cause pas ou je te bute", rude, direct, malpoli, agressif. Ok. Voilà les bases. Cependant, très vite, on se rend compte que, lui aussi, est très loin d'être ce qu'il paraît. On découvre ses inquiétudes, ses cauchemars, son côté "bisounours", le fait qu'il soit beaucoup plus que ce qu'il montre aux autres permet au lecteur de découvrir ses différentes facettes tout au long de la lecture. J'ai vraiment eu la sensation d'éplucher des oignons avec ces deux-là, ils ont d'ailleurs réussi à me faire pleurer. J'aime quand on va au-delà des apparences, quand on découvre la complexité des personnages, quand on partage toutes les émotions qui les habitent au fur et à mesure que l'intrigue avance. Ici, les apparences sont souvent trompeuses et finalement, ça n'est pas plus mal parce que ça surprend le lecteur (même si on s'y attend souvent dans ce genre de romans). Bref, j'ai apprécié le fait qu'il faille aller les chercher ces personnages, qu'ils ne se mettent pas à nu dès les premières pages, ça prend du temps, ça demande des efforts, mais, au final, ce sont deux portraits passionnants qui nous sont brossés par l'auteur. De l'émotion sans tomber dans la guimauve gluante. Décidément, je suis fan !

Les petits -

* Concept or not concept ?
Bon, s'il y a bien une petite chose que je pourrais reprocher à ce livre c'est que, malgré tout, j'ai l'impression de tout le temps lire la même chose. Si vous regardez bien, c'est toujours pareil ! Un gars, une fille, ils ne sont pas censés être ensemble mais craquent et font tout pour nous faire croire que ce n'est pas réciproque ... sur ces entrefaites, un nouveau rebondissement majeur survient dans l'intrigue principale qui sert de fil rouge à la saga et oblige nos deux "faux" tourtereaux à se rapprocher un peu plus parce que, vous l'aurez compris, madame est en danger de mort et il n'y a que monsieur pour la protéger ... ouaip', au final, ça fait super cliché, le principe sur le papier est toujours le même, pas de mystère, pas de surprise. Ici, on y a pas coupé non plus. On a beau essayer de nous faire croire que cette fois c'est foutu, qu'en fait les deux protagonistes majeurs du bouquin ne vont pas finir ensemble ... on y croit pas une seule seconde. Pourquoi ? Parce que ce sont les héros ! Et que les héros, les gentils, l'emportent toujours à la fin et détruisent tous les méchants. D'ailleurs, le combat final, même s'il est sympathique, n'est pas aussi épique que ce à quoi je m'attendais. Mais, passons. Je disais donc, comme une impression de déjà-vu. Et c'est le souci avec ce genre de saga, parce qu'on sait déjà que dans le tome suivant, ce sera pareil. Mais alors, pourquoi continuer à les lire me direz-vous ? Honnêtement, ce n'est pas pour l'attrait de la nouveauté, c'est clair, mais, avoir ses repères permet aussi un certain confort de lecture non négligeable. Oui, on sait comment ça va se finir, mais on ne sait pas pourquoi ni quels obstacles vont se dresser sur la route de nos deux héros. Et puis, malgré tout, il y a un petit suspens qui s'entretient tout du long, notamment grâce à "l'enquête". La romance nous tient en haleine parce que nous sommes d'incorrigibles romantiques - admettons-le - et que, même si les méthodes qui la font vivre sont éculées, l'auteur arrive à y insuffler une énergie nouvelle. L'intrigue nous captive parce qu'elle se place sur un niveau d'action permanent qui ne permet pas à l'ennui de s'installer. En fait, c'est le style de l'auteur qui me donne envie de continuer cette saga, sans pouvoir me l'expliquer réellement, elle me prend dans ses filets sans me donner l'envie une seule seconde de lâcher ma lecture une fois que je l'ai commencé.

* Vous avez dit macho ?
Une petite chose encore me chagrine ... le coté "bourrin" que j'ai relevé par moments dans le texte. Bon, déjà, le personnage d'Harvard m'a énervée. C'est quoi, ça ? Quel revirement ! Même si c'est compréhensible, je n'ai pas adhéré au concept. Mais, passons ... Si je le mentionne c'est parce que j'ai eu l'impression à certains passages d'avoir à faire à des gamins de douze ans qui dégomment les méchants devant leur écran de télé avec leurs jeux vidéo. Non, vous n'avez pas trouvé, vous ? Vraiment ! Messieurs sont comme des gosses un matin de Noël dès qu'il s'agit de partir en chasse et de dézinguer du renégat. J'avoue, le coup de l'explosion à un moment donné avec ... non, je n'en dis pas plus, si vous lisez le livre, vous verrez de quoi je parle ! Un peu "too much" à mon avis et carrément cliché. Ca fait un peu trop "je joue au gendarme et aux voleurs" version munitions et TNT. Je ne sais pas, j'aime quand il y a de l'action, certes, mais là, ça m'a donné le sentiment d'avoir en face de moi des ados, pas des hommes "virils". Et puis bon, quand on veut représenter le mythe du guerrier vampire, faut arrêter de s'exciter comme ils le font sur leurs armes et le reste, c'est pas crédible ! Donc, oui, un peu trop de machisme, ça enlève au côté "impressionnant" et "subjuguant" des actes méritoires de nos guerriers vampires. Du sang et des massacres, ok, mais pas besoin non plus d'en faire une attraction. Un peu de simplicité dans "l'après" ne m'aurait pas dérangée ... J'ai trouvé limite malsain le plaisir qu'ils prennent à aller tuer ces renégats, même si je comprends le principe, pour la première fois depuis que j'ai entamé cette saga, ça m'a déroutée et marquée un peu plus. L'auteur en fait peut-être un peu trop avec le côté "super héros", allez savoir !

* Repeat after me ...
Une dernière chose qui m'a gavée, littéralement, c'est la description des personnages. Oui, c'est bon, on a compris qu'Elise était "menue" pas la peine de nous le répéter à toutes les pages ! Les tics de langage de l'auteur m'ont sauté aux yeux pour une fois et ça m'a saoulée. Parce que le style en dehors de ça est impeccable, captivant, entraînant, que le tout se lit d'une traite tellement ça va vite, tellement ça vous emporte et puis, là, d'un coup, on se rend compte que ça fait cinquante fois en dix pages qu'on utilise le même adjectif pour définir un personnage. Trop, c'est trop ! Y a pas de synonymes à menue ? Attendez que je regarde ...élancée, filiforme, fine, fluette, frêle, gracile, légère, mince, ... ben si, y en a ! Bon, après, c'est peut-être les répercussions de la traduction, je ne sais pas, en tout cas, ça m'a gênée. Il n'y a pas que cet exemple là mais c'est celui qui m'a le plus marquée. Et puis, l'emploi d'un certain vocabulaire un peu plus cru qu'à l'ordinaire m'a surprise aussi. Je ne sais pas, j'ai eu le sentiment que ça entrait sans cesse en collision avec le style plus "fin" de l'auteur qui est utilisé pour tout le reste du récit, comme deux courants contraires qui s'entrechoquent, étrange. Bref, ces petites répétitions, je les ai trouvé lourdes et inutiles, c'est dommage parce que ça assombrit un peu le texte alors que partout ailleurs il est au top ! Et puis, il y a ces moments "trop faciles" qui m'ont aussi dérangée ... comme au bureau de poste. A côté de ça, j'ai trouvé cependant que le tout était dans la justesse, notamment dans les échanges entre Tegan et Elise. C'est bien construit et ça ne laisse pas indifférent. Décidément, je suis fan de la plume de Lara Adrian, elle nous entraîne sans effort dans son monde et c'est un plaisir que de suivre les aventures de ses guerriers vampires ! Malgré ces petits défauts, la qualité de l'ensemble est indéniable et c'est vraiment l'une des meilleurs sagas bit-lit que j'ai lu jusqu'à présent !

Pour conclure, je dirais que voilà un troisième tome à la hauteur de mes espérances et qui montre que la saga prend de l'ampleur et ne cesse de s'améliorer, malgré les petits bémols relevés dans ce roman. Je me demande d'ailleurs si je n'ai pas préféré ce tome-ci au deuxième ... Enfin bref, tout ça pour vous dire que j'ai maintenant hâte de lire le quatrième tome et de découvrir un nouveau guerrier vampire amoureux ! Bonne lecture à vous !

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 480

Temps de lecture : 6h00

Prix : 7.00 €

 

http://www.livraddict.com/covers/67/67037/couv34218821.jpg

 

arton2518-de896

 

530110 4030615076768 443719012 n

 

bannière challenge

 

http://2.bp.blogspot.com/-s7sRKbEmSus/T5fPpHcuMVI/AAAAAAAADg8/m3yWR2zsthA/s200/%25C3%2589mile-4+la+plume+au+feminin.jpg

 

Commenter cet article
I
Longue chronique, mais joli. Pour ma part, j'ai préféré le 2! Merci pour ta participation
Répondre
M


J'ai déjà hâte de lire le 4 ^^


Merci à toi pour l'organisation de la LC :)



C
J'ai aimé également même si certaines petites choses m'ont un peu déçue (Tegan à certaines situations et pourtant à d'autres, je me suis laissée attendrir ^^).

Elise est une femme étonnante je trouve. Mais je trouve ce tome un peu en dessous du second.

Pour la scène de l'explosion, je crois savoir de laquelle tu parles, le moment où Tegan sort du bâtiment (si je ne me trompe pas) est assez impressionnant... voir même un peu gros :P
Répondre
M


C'est marrant, moi je l'ai préféré au tome 2 celui-ci, peut-être parce que leurs histoires m'ont parues plus ... tristes on va dire, j'ai accroché à ce tome malgré les petits défauts, à vrai
dire, je suis vite passée au-dessus ... comme quoi ^^


En tout cas, merci pour ton commentaire et j'espère que le tome 4 te plaira plus :)



H
Tout comme toi j'adore toujours autant cette saga !
Ce n'est pas le duo qui compte pour moi, car comme tu dis c'est toujours pareil, mais c'est surtout le danger qui rode sur l'Ordre...
Encore une bonne lecture, vivement le tome 4 !
Répondre
M


Ah, moi aussi j'adore cette saga et vivement le 4 !!!!


Merci pour ton commentaire :)



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D