Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

13 Dec

L'interview de Myiuki [3] - Clémentine Lenormand

Publié par Myiuki  - Catégories :  #L'INTERVIEW DE MYIUKI

Bonjour à tous !

 

Bienvenue dans ce rendez-vous, "L'interview de Myiuki", qui consiste à interviewer un auteur dont j'ai lu et apprécié au moins un ouvrage et à le mettre un peu en lumière (tout simplement parce qu'il - ou elle - le mérite !).

 

interview1.jpg

 

Cette semaine, j'ai eu l'honneur d'interviewer l'auteur du roman "Tu es mort à quinze ans" , à savoir Clémentine Lenormand, qui a gentiment accepté de jouer le jeu des questions/réponses. Un grand merci à elle !

 

Je lui ai posé quelques questions auxquelles elle a répondu le plus sincèrement possible et vous allez pouvoir découvrir, après une petite présentation de son roman, ses réponses.


 

http://www.edkiro.fr/img/10004226-001/image/TU_ES_MORT__15_ANS_une.jpg

 

 

Le résumé de son livre : "Dans la chaleur étouffante de l’été 2009, Claire emménage dans cette maison, au cœur de la forêt, inhabitée depuis des années. Fuyant la grande ville et son passé, elle découvre la vie d’un petit village où tout se sait, mais rien ne se dit. Tout va basculer quand elle rencontre Michaël, son voisin beaucoup plus jeune qu’elle. Des choses étranges commencent à se produire autour d’elle, en rapport avec un sombre événement survenu huit ans plus tôt…"

 

Ma chronique : Clémentine LENORMAND "Tu es mort à quinze ans"

 

Et maintenant que nous avons fait un peu connaissance avec son livre, passons à la découverte de l'auteur !

 

Parlons un peu de votre roman ...

1/ "Tu es mort à quinze ans" est votre premier roman, mais vous aviez déjà un pied dans l'écriture par le biais de nouvelles, qu'est-ce qui vous a poussé à changer de format et à vous lancer dans l'écriture romanesque ?

En réalité, j’ai toujours écrit (mais jamais achevé) des romans. Je ne me sentais pas particulièrement attirée par la nouvelle, je n’en lisais même jamais, jusqu’au jour où j’ai compris que le format long ne me convenait pas vraiment. Je me suis alors tournée vers la nouvelle, ce qui m’a permis de finir des textes pour la première fois. Le succès de l’une d’elle m’a poussé à retenter le roman, d’où « Tu es mort à quinze ans ». Mais on notera qu’il n’est pas particulièrement long !

2/ Pouvez-vous nous expliquer comment est née l'idée de ce livre, de cette histoire en particulier et de ces personnages ?

L’idée m’est venue lorsque j’étais étudiante de lettres. Je suivais un cours sur le genre fantastique du XIXe siècle, et le professeur nous a simplement dit : « pour comprendre le mécanisme du genre fantastique, il faut en écrire soi-même. » Je l’ai pris très au sérieux, et j’ai rédigé en une semaine un « synopsis », qui deviendra un roman un an plus tard. C’était aussi une époque où je m’intéressais sur les différences d’âge au sein d’un couple. Les cas où la femme est plus vieille sont généralement plus rares.

3/ Vous avez choisi dans votre livre d'ancrer votre histoire au cœur d'un mélange des genres, la réalité quotidienne, qui correspond plus à de la littérature contemporaine et le récit fictif, estampillé fantastique, l'ensemble est très bien dosé et apporte une originalité incomparable au texte, alors, justement, pourquoi cette "touche" en plus ? Et comment définiriez-vous ce style d'écriture avec vos propres mots ?

Le fantastique dépend de cet équilibre entre la réalité quotidienne et des événements « inhabituels ». J’aime jouer avec des réalités suffisamment différentes pour que le lecteur adhère à l’idée qu’une seule d’entre elle est vraie, reste à deviner laquelle… Plus le contraste est accentué, plus le doute l’est aussi. C’est pour cela que j’insiste sur le quotidien de Claire, le déroulement de ses journées, les actions banales comme aller à la boulangerie.

4/ Vous travaillez beaucoup sur les émotions dans votre roman, qui m'a personnellement émue aux larmes, sans pour autant tomber dans la sensiblerie. Vos personnages sont touchants, attachants et on a du mal à les quitter en refermant votre livre (surtout après une fin pareille !). Qu'est-ce qui vous a inspiré quand vous les avez créé pour qu'ils soient d'une telle justesse ?

Dans un roman aussi court, tout dépend des émotions : on a peu de temps pour s’attacher aux personnages, et pourtant il faut arriver à ce que le lecteur croit immédiatement à leurs sentiments ! On ne vit pas avec eux une promesse ou un espoir d’amour, mais un amour partagé, ce qui est plus concret.

5/ Vous abordez dans votre texte des sujets difficiles, la mort, la rupture, l'abandon, la drogue, etc. Ce sont là des thèmes plutôt durs, et, il faut dire que, même si votre histoire est très belle, elle peut être qualifiée de "triste". Vous n'avez pas choisit la facilité en choisissant des thèmes aussi "noirs" pour soutenir votre récit, qu'est-ce qui vous a poussé vers ces thématiques justement ? Il y a tout de même aussi une notion d'espoir sous-jacente dans le récit, est-ce là le message transmis par votre ouvrage ?

Ce sont des thèmes récurrents dans mes textes. Je m’intéresse à l’amour au-delà de la mort ou de l’abandon. Mais je déteste les histoires tristes ! Je suis tout simplement incapable d’écrire une fin totalement malheureuse, et même si le récit est sombre, j’apporte toujours de la lumière quelque part. Je suis quelqu’un d’optimiste, et persuadée que chaque épreuve doit permettre de s’en sortir plus fort.

6/ Vous réussissez merveilleusement bien dans votre texte à emporter votre lecteur dans un autre monde, à le captiver de bout en bout tout en laissant planer le doute sur la situation de vos personnages qui oscillent entre rêve et réalité. Quel est votre secret pour ainsi maintenir le suspens jusqu'à la toute dernière ligne alors que tout est dit dans le titre ?

Je trouvais ça original, de jouer avec le lecteur en lui donnant dès le début une des clés de l’histoire. C’était encore plus intéressant et amusant de le piéger tout au long du récit, et de jouer avec ses attentes, plutôt que de chercher à garder un secret sur la fin ! De nos jours, de nombreuses ficelles du suspense sont épuisées, et un grand lecteur devine assez régulièrement l’issue d’un livre. Et il n’y a pas de secrets, pour réussir à captiver le lecteur, cela demande une structure solide : il faut prévoir à l’avance chaque détail du livre et savoir bien distiller les indices au moment opportun. Rien ne doit être écrit au hasard dans un livre ! J’aime jouer avec les clins d’œil, et j’en ai mis partout dans ce roman, que ce soit par la symbolique des animaux, des plantes, des noms de rue ou de personnages, des dates…

7/ Quelles sont pour vous, les qualités de votre ouvrage et les raisons pour lesquelles les lecteurs devraient le lire ?

C’est une histoire qui nous happe d’un coup et ne nous laisse pas retomber avant la fin. C’est un phénomène que j’ai moi-même expérimenté pendant l’écriture, et le premier jet a été écrit en un peu plus d’un mois, à raison de huit heures par jour d’écriture fébrile. Le style est simple, mais les émotions sont profondes et le lecteur est pris au même piège que l’héroïne et se pose les mêmes questions. C’est une parenthèse de quelques pages, dense, qui laisse le cerveau et le cœur en vrac quand on le referme.

Parlons un peu de vous ...

8/ Pouvez-vous vous présenter en quelques lignes pour que le lecteur fasse votre connaissance ?

Comme de nombreux auteurs, j’écris depuis que je suis en âge de tenir un stylo, ce qui remonte pour moi à une vingtaine d’années. J’ai grandi en Normandie, et je vis maintenant à Paris. J’adore raconter des histoires. J’aime en étudier le mécanisme, et jouer avec les codes, ménager du suspense et surprendre le lecteur. J’ai dans mes tiroirs des dizaines d’histoires encore à l’étape d’idées, qui n’attendent que ma plume pour se développer. J’aime écrire sur la jeunesse, le temps de l’innocence, l’amour et toutes ses facettes, plus ou moins heureuses.

9/ En tant qu'écrivain, vous devez avoir vos propres références littéraires, auteurs, genres, livres, "préférés", pouvez-vous nous en dévoiler quelques-unes ?

J’aime la littérature jeunesse, et toutes ces histoires qui ont bercé la mienne. Adulte maintenant, je continue de m’y intéresser. Parmi mes auteurs favoris, on peut citer la fratrie des Murail (dont le personnage principal de mon roman tient son nom), Susie Morgenstern, ou Yaël Hassan, qui m’a arraché mes dernières larmes.
En ce qui concerne la littérature plus « adulte », je souffre d’une déformation « étudiante »… Depuis ma licence de lettres, j’avoue ouvrir avec plus de plaisir un roman du XIXe siècle que le dernier roman à la mode…
Tout un tout autre genre, je suis très admirative de « Misery » de Stephen King, de son écriture et de sa réflexion sur l’écriture.

10/ Le portrait chinois.


Si vous étiez un mot : lumière
Si vous étiez une citation : la citation finale d’ « Emilie Jolie » : « Faites que le rêve dévore votre vie, afin que la vie ne dévore pas votre rêve ».
Si vous étiez un livre : « Lullaby » de JMG Le Clézio. Enigmatique, et tout en poésie.
Si vous étiez un auteur : un auteur jeunesse, comme Moka.

11/ Le questionnaire de Proust.


Quel est votre héros de fiction préféré ? Je suis une grande fan de Lyra, de la trilogie « A la croisée des mondes », de Philip Pullman, depuis que j’ai douze ans, et j’avoue que ça n’a pas changé avec les années… J’aime sa soif de liberté, son courage, et le fait qu’elle ne soit pas parfaite !
Votre film culte ? « Billy Elliot », ou comment poursuivre ses rêves malgré les obstacles
Le bonheur parfait, selon vous ? Avoir le temps de faire ce que l’on veut ! je cours toujours après le temps…

12/ Pour finir, la question qui me taraude depuis que j'ai lu votre ouvrage, travaillez-vous actuellement sur d'autres projets romanesques ? A quand votre prochain livre ?

Malheureusement, j’ai très peu de temps pour écrire en ce moment, mais j’ai effectivement un roman en cours. C’est une histoire d’attente : l’attente d’un geste et les répercussions de cette attente dans la vie d’une adolescente rêveuse.
Cependant, une de mes nouvelles, « Ennemi ordinaire », est téléchargeable dans le numéro sur la ville du webzine Vers à Lyre.

Si vous avez envie d'en savoir plus sur l'auteur, son roman et surtout où se le procurer, cliquez sur le lien : ici. Je vous invite à aller découvrir - si ce n'est pas déjà fait - d'un peu plus près cette romancière talentueuse qui mérite d'être lue !

 

Merci à elle et à vous !

Commenter cet article

Selena 15/12/2012 18:22

Je ne connaissais pas cette auteur! Tu as beaucoup piqué ma curiosité!

Myiuki 15/12/2012 19:22



Son roman est tout simplement génial ! Je te le conseille vivement si tu as l'occasion de le lire !


Merci pour ton commentaire :)



Cln 13/12/2012 21:22

Coucou !! Merci beaucoup pour cette interview :) C'est vraiment super de pouvoir comprendre l'univers mis en place par Clémentine Lenormand dans son roman - coup de coeur pour ma part :) - et ses
inspirations !!
Merci :) Bisous !

Myiuki 15/12/2012 13:41



Un coup de ♥ pour moi aussi !!!


Merci à toi pour ton commentaire :)



Morgane 13/12/2012 09:06

Coucou! Je ne connais pas cet auteur mais j'aime beaucoup tes rendez-vous! Je voulais aussi te dire que j'organise un marathon de lecture "de la fin du monde". Passe voir mon article et inscris toi
si ça te dit de te joindre à nous!
Bisous!

Myiuki 15/12/2012 13:41



Je vais aller voir ça !


Merci pour ton commentaire :)



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D