Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

17 Dec

JUL "Silex and the City, tome 3"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #BD - COMICS

Quatrième de couverture

 

Angoisse chez la famille Dotcom : les agences de notation menacent de dégrader la note de la vallée : sans le "triple A", c'est tout le passage au néolithique qui est remis en question ! Qu'à cela ne tienne : URL décide de propulser ses contemporains dans la modernité en inventant "Flèches-Book", la "réseau social des chasseurs-cueilleurs" ... L'explosion du cratère EDF vient soudain bouleverser ce fragile équilivre et, pour couronner le tou, le Calendrier lémurien annonce la fin du monde pour décembre 40 012 avant J.C. !


A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Ca faisait un moment que je ne m'étais pas replongée dans l'univers délirant de "Silex and the City" et j'avais donc grand hâte de découvrir ce que me réservait ce troisième tome. Autant vous dire que je n'ai pas été déçue, il faut dire que, dès le sous-titre et le slogan de la couverture, j'étais déjà morte de rire et qu'en lisant ça ne s'est pas arrangé ! Notez que c'est tout ce que je demandais.

Que j'adore ce concept ! Ramener toutes nos considérations actuelles à l'époque du néolithique sous formes de jeux de mots, d'anachronismes tordants, de ré-inventions, c'est une idée qui me plaît toujours autant ! La société d'aujourd'hui version grottes et peaux de bêtes, honnêtement, ça vaut le détour ! D'autant que Jul le fait avec beaucoup d'humour, tout en abordant des thèmes sérieux, ça reste un album léger, frais, et original, même s'il reprend les ficelles des deux tomes précédents, cela dit, pourquoi changer une recette qui fonctionne ? On aime à se dire qu'on peut rire de tout et même du pire, cet album tend à le prouver et c'est un petit régal de voir sous nos yeux la critique acerbe et cynique de notre vie actuelle, politique, sociale, culturelle, reprise en éclats de rire et en dérision, une parodie bien sentie. D'un seul coup, tout est dédramatisé, on a envie de pleurer de rire devant les situations mises en place par le scénariste et pourtant, on les connaît par cœur ! Même sans être au fait de l'actualité et sans regarder tous les jours les infos, on comprend facilement de quoi Jul nous parle, on trouve vite nos repères et, à part l'époque et le contexte, tout nous paraît tellement réaliste qu'on se laisse prendre aux jeux de ces petites saynètes de la vérité vraie qui nous renvoie en pleine figure nos propres interrogations, nos propres conflits. C'est tout un art que de détourner la gravité de l'information pour vous la faire apprécier sous cette forme humoristique, cela permet aussi de toucher les plus réfractaires et de les sensibiliser à des problèmes qui, en d'autres termes, les ennuie. C'est souvent mon cas, la politique me barbe, les nouvelles aux informations m'exaspèrent et je n'ai pas envie de m'étaler là-dessus en permanence, ce genre de BD me permet d'avoir un œil neuf et tout aussi expert sur les problèmes du monde dans lequel je vis. Rien que le décalage avec le néolithique m'avait séduite ! Déjà là, avec la famille Dotcom, Web, Url, Blog et Spam, comment résister ? On transpose un monde que l'on prend trop au sérieux, ou qui se prend trop en sérieux, dans un monde où les considérations étaient beaucoup plus basiques et plus élémentaires, ça relativise. En plus, le style de l'auteur que je trouve génial arrive à faire mouche en peu de mots et en phrase choc, à coup de reprises "Nous sommes en 40 000 avant J.C. ... Toute la planète semble obéir aux lois de la sélection naturelle ... Toute ? Non : une vallée résiste encore et toujours à l'évolution", - ça ne vous rappelle rien ? -, de ré-appropriation d'image, on trouve notamment "Darwin Guetta" en guest-star en début d'album, de clins d'œil à tomber, "Alors là je dis au type : si en - 50 000 avant J.C. on n'est pas capable de se payer une "silex", c'est qu'on a raté sa vie !" ou encore de réflexions qui tuent "A ce que je sache personne n'a jamais dit qu'on avait besoin de l'écriture pour rédiger un rapport de stage !", ce ne sont que de petits exemples mais ça vous montre bien toute l'étendue de la gamme comique utilisée par l'auteur dans cet album et même si j'ai trouvé qu'il y avait beaucoup de reprises, j'ai malgré tout trouvé ça tordant de bout en bout !

Il faut dire que Jul s'attaque à tout, même à la fin du monde ! Morte de rire devant la panique suscitée par les prédictions du fameux calendrier lémurien ^^ On en passe par les problèmes énergétiques rencontrés notamment par EDF (Energie du Feu), l'explosion d'un volcan (Fukushima), l'expulsion "d'étrangers" (Les parents de Dong Dong l'iguanodon), les problèmes de minorités qui ne sont pas "comme nous", entre autres. Et, notamment, celle qui m'a fait le plus rire dans tout ça, l'invention de Facebook, oh pardon, Fléchesbook, alors là, c'est un grand bonheur ! D'autant que les deux inventeurs du concept n'ont pensé qu'à une chose primordiale (en fait deux mais elles sont liées) en mettant la chose en place : les filles et le sexe. Hum, si ça c'est pas de l'avant-gardisme ! J'aime le fait que tous ces thèmes soient abordés de façon ... non subtile tant elle est évidente mais sous couvert de dialogues et de réparties croustillantes. On ne peut que rire alors qu'il n'y a rien de plus grave la plupart du temps, de plus concret, que ce qui est abordé. Et puis, l'avantage aussi de cet album, c'est que le tout se déroule dans le microcosme d'une seule et unique vallée, peu de personnages, et surtout une famille drôlissime en son cœur dont le fils est militant anti-feu, dont la fille est fiancée à un certain Rahan (lol), dont le père est apolitique et la mère engagée, ils forment à eux seuls la synthèse de notre société moderne et quel plaisir de les voir évoluer ensemble ! Ils me font rire tout simplement, je les trouve attachants au possible et finalement, très humains ! Ils nous ressemblent et cet effet de miroir a aussi son impact sur la façon dont on perçoit notre lecture, dans le bon sens d'ailleurs, car on y trouve chez chacun une partie de nous. J'ai le sentiment qu'on réfléchit quand même beaucoup avec cette BD qui, certes, est là pour nous faire rire mais que je vois aussi comme une certaine forme de prise de conscience. Bien sûr, les solutions ne sont pas apportées, ça n'est pas là le rôle de l'auteur mais il arrive à nous démontrer à la fois les qualités et les défauts de cette race humaine qui est la nôtre et qui tente, souvent maladroitement, d'avancer bon an mal an sur le cruel chemin de l'évolution. Est-ce si important de se rappeler dans vingt ans l'affaire DSK rappelée en quatrième de couv' ? Nous rappellerons-nous seulement qui était David Guetta ? Et puis après tout, est-ce réellement utile tout ça ? Honnêtement, c'est un album qui aborde des thèmes importants, intéressants et sujets au débat mais qui n'est pas là pour se poser en étude sociologique soporifique. J'aime le détachement que cela apporte sur des sujets qui me touchent, comme le prix du gasoil à la pompe par exemple ou l'écologie en général, sur le problème des minorités, de l'emploi, etc., oui, parce que je m'y identifie, comme le fera tout lecteur lambda. Cet album nous parle, nous touche, à sa manière, car il aborde les sujets qui jalonnent chaque jour notre quotidien. Là où il fait fort c'est qu'il le fait sans prise de tête, il nous amène à nous poser des questions, à vouloir, peut-être prendre part au débat, sans nous y inciter plus que nécessaire. C'est tout en finesse finalement, même si au départ ça peut paraître gros. C'est ce que j'aime avec ce genre, y trouver quelque chose qu'on y attend sans doute pas !

En dehors des illustrations et de la typographie des bulles avec lesquelles j'ai toujours du mal (désolée, mais c'est pas vraiment mon style, même si je reconnais que le dessin ajoute lui aussi sa part à l'humour de l'ensemble), j'ai trouvé ce court album captivant et j'ai hâte de savoir quelles petites perles l'auteur nous dénichera dans un prochain tome ! Il y a de quoi faire quand on voit ce qui nous tombe dessus tous les jours ... Il n'y a plus qu'à prier les lémuriens pour que nous soyons toujours là à sa sortie !

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 48

Temps de lecture : 15 minutes

Prix : 13.99 €

 

http://www.livraddict.com/covers/87/87577/couv64060768.jpg

 

Commenter cet article

unchocolatdansmonroman 17/12/2012 17:23

elle a l'air marrante cette BD. Je trouve le titre délirant et bien vu

Myiuki 17/12/2012 19:15



Oui, et tout l'album est comme ça ^^


Merci pour ton commentaire :)



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D