Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

03 Apr

BMM #1 - Vivants/Warm Bodies

Publié par Myiuki  - Catégories :  #BMM

 

 

http://img843.imageshack.us/img843/6398/bmm2.jpg

 

Bienvenue dans ce tout nouveau RDV, BMM, consacré aux trois passions de ma vie, les livres, les films et la musique ! Quand l'envie m'en prendra, je vous présenterai donc l'adaptation ciné d'un roman que j'ai lu et je vous parlerai de la B.O. du film en question. Pas de date fixe pour ce RDV (sauf le jour, mercredi bien sûr !) au caractère aléatoire mais j'espère quand même que vous le suivrez ^^

 

Le livre : "Vivants" d'Isaac Marion

 

Comment ne pas succomber au charme de ce roman original et décalé ? Impossible m'est avis ! Mon tout premier roman sur les zombies et je suis déjà conquise ! Il faut dire que l'auteur met tout en œuvre pour nous embarquer dans une histoire passionnante, à la fois tendre et dure, qui vous accroche dès les premières lignes. Je ne suis pas loin du coup de cœur pour ce livre hors du commun que je vois comme une petite pépite de bonheur au milieu de la multitude grisonnante et je vais de ce pas vous dire pourquoi vous devez absolument lire ce livre !

 

Tout d'abord, pour l'univers sombre et nécrosé que l'on y découvre. D'accord, dis comme ça, ça ne donne pas franchement envie, mais, je vous assure, c'est très attractif une fois qu'on est plongé dedans. Vous ne me croyez pas ? Attendez encore un peu, je vais vous expliquer. Donc, je disais, nous voici projetés dans un monde post-apocalyptique ou les zombies ont pris le pouvoir, décimant les populations humaines, appelées les « Vivants », afin de se nourrir en grignotant leurs cerveaux (charmant n'est-ce pas?), et où l'espoir se ternit de jour en jour. Les Vivants, reclus au cœur d'un ancien stade de football (américain, je précise ^^), vive dans la peur et se retranchent derrière de hauts murs pour éviter la confrontation. J'avoue, je les ai trouvé un peu attentistes voir peureux ces Vivants, même si je comprends tout à fait leur choix. Se calfeutrer et se « contenter » de la situation telle qu'elle est sans essayer de la changer, hum, pas franchement courageux tout ça. Du coup, ça n'a donné que plus d'écho dans mon petit cerveau de lectrice aux bouleversements qui ont suivi, il fallait donner un grand coup de pied dans la fourmilière pour que cesse l'immobilisme de ces Vivants et que bougent enfin les choses. Le statut quo entre les Vivants et les zombies ne pouvait pas durer, sinon, on se serait ennuyer, vous ne pensez pas ? J'ai trouvé ça moins passionnant de voir comment le « conflit » était géré par les dirigeants Vivants, parce qu'en vérité, on ne le voit que peu. Par contre, j'ai apprécié les descriptions du stade, du mode de vie des Vivants, de ce qu'ils font pour essayer de survivre, de leurs devoirs, de ce qu'est leur vie tout simplement, si on peut appeler ça comme ça. L'ensemble apporte une lourdeur supplémentaire au texte, mais dans le bon sens, je précise, une profondeur qui vous rend presque claustrophobe et qui vous donne envie de vous échapper de là et de hurler à plein poumons. L'auteur arrive très bien à nous rendre cette vie-là, sans but, sans avenir, ce monde dans lequel les Vivants vivotent au lieu d'exister pleinement. Je l'ai trouvé sombre, triste, gris, cette vie-là n'a rien d'enviable, elle vous donne la chair de poule tant elle vous enferme dans un carcan, on se sent un peu prisonnier de cet enfer permanent et le fait que le lecteur arrive à ressentir tout cela prouve à quel point l'auteur a bien fait son job ! Ça nous rend plus proche de notre propre espèce aussi, de ses représentants, qui, dans ce monde déchiré, détruit, tentent de faire de leur mieux. Et c'est toujours la même question qui se pose, à leur place, qu'auriez-vous fait ? On peut dire ce qu'on veut, il n'est jamais facile de prendre des décisions quand des vies sont en jeu …

 

En face, se situe le camp des zombies et des Osseux. Les premiers sont plutôt sympathiques au premier abord (outre le fait qu'ils mangent les Vivants … mais bon, ils y sont obligés pour survivre, ça n'est pas vraiment un choix conscient, du coup, on leur pardonne plus facilement ^^) et j'ai beaucoup apprécié aussi de voir quelle était leur vie à eux. Les cours d'attaque des petits, les messes, les déplacements en groupe, l'idée de la pensée collective aussi m'a plu, parce qu'elle présuppose quelque chose de plus grand … mais je ne dirai rien de plus là-dessus, ça gâcherait le suspens ! Ce monde-là m'a paru tout aussi peu enchanteur que celui des Vivants. Morne, blafard, se déroulant au ralenti, il n'a rien d'enviable non plus et, là encore, les zombies, je les ai perçus comme des prisonniers de leur condition, des hommes, des femmes, des enfants, atteints d'une maladie qu'il faudrait guérir plus que réellement responsables de leurs actes. On ne choisit pas de devenir zombie, c'est clair ! Du coup, fatalement, on finit par s'y attacher à ces morts-vivants, parce qu'on sent leur souffrance, même si elle n'est pas évidente au premier abord vu qu'ils ne peuvent que grogner légèrement. Ils m'ont rendu tristes ces zombies qui n'ont plus de cœur qui bat, qui font semblant en permanence alors qu'ils ne savent même plus pourquoi, des marionnettes aux fils pendant ayant perdu leurs marionnettistes. J'ai eu de la compassion pour ces zombies, vraiment, et, là aussi, c'est que l'auteur a vraiment du talent, parce qu'au début, je ne pensais vraiment pas pouvoir m'attacher à eux ! Enfin, pas à tous non plus hein, leurs « chefs », autrement appeler Osseux, m'ont réellement foutu les jetons et j'aurais bien eu envie d'avoir un désintégrateur sous la main ou un truc du genre pour tous les dégommer un par un, ils sont flippants je vous dis ! De quoi faire des cauchemars la nuit. On sent aussi qu'ils ont la main mise sur tout ce petit monde qui, de fait, vie aussi en autarcie et le raccourci est vite fait pour se dire que les zombie sont eux aussi enfermés … dans un aéroport ici pour le coup. On sent d'ailleurs toute l'ironie de la chose au passage, j'ai apprécié ! Donc, je disais, le parallèle se fait très vite entre les Vivants et les zombies dont les vies m'ont semblé finalement très similaires, tristes, solitaires, sans but et sans avenir, c'est déprimant au possible tout ça et en même temps, fascinant ! J'ai adoré pouvoir plonger ainsi dans le quotidien de ces deux « peuples » qui cohabitent ensemble dans un monde en perdition et voir les deux côtés de la barrière. On se rend vite compte qu'ils ont beaucoup plus de points communs qu'il n'y paraît au premier abord et ça nous rappelle aussi que, dans tout ça, la notion d'humanité qui a été un peu mise de côté jusque-là devrait refaire surface …

 

Humanité, c'est le mot clé qui définit parfaitement, selon moi, les deux personnages principaux du roman, à savoir R., zombie de son état et Julie, on ne peut plus Vivante. Commençons par R.. Ah la la, que dire si ce n'est que me voilà tombée sous le charme d'un zombie ! Incroyable, mais vrai ! Impossible de résister au charisme dévastateur de ce zombie vraiment pas comme les autres. R. est notre narrateur, chose que j'ai d'autant plus apprécier parce que, vous avouerez que pénétrer ainsi dans l'esprit d'un zombie c'est pas donner à tout le monde ! Je disais donc, un super concept car on prend plaisir à suivre le fil des pensées de R. (et oui, un zombie qui pense!), elles sont tellement étonnantes, sentimentales, vives, qu'elles vous touchent, il ne peut en être autrement. J'ai pris énormément de plaisir à écouter R., à tenter de comprendre avec lui le pourquoi du monde qui l'entoure, le comment des sensations, des émotions, c'est un véritable ré-apprentissage de la vie que nous offre ici l'auteur à travers ses yeux et son regard sur les autres. C'est tendre au possible et d'une telle sensibilité que souvent j'en ai eu des frissons. Ce zombie romantique a tous les atouts pour vous faire craquer ! On sent dès le départ sa différence d'avec les autres zombies puisque lui se pose des questions, réfléchit, ressens des choses alors qu'il n'a pas techniquement de cœur. Comment ne pas craquer pour un zombie qui écoute de la musique sur vinyles parce que le son est meilleur ? Ah, je crois que je suis amoureuse ! Non, sérieusement, ce personnage-là est tellement beau, tellement fort, tellement puissant, qu'on ne peut que l'apprécier. C'est un super héros des temps modernes qui s'ignore. On sent bien toutes les étapes par lesquelles il passe durant ce roman, toute sa tristesse, sa douleur, sa joie aussi, et, à la fin, son amour. Je ne sais pas, j'ai trouvé cette re-découverte des sentiments humains tout simplement magique parce qu'à travers ce zombie, elle prend une teinte nettement plus colorée, chaleureuse, qui contraste grandement avec l'environnement dans lequel cette petite graine grandit. C'est comme un film en noir et blanc qu'on va coloriser, sublime ! Et tout bascule dans le monde plat et répétitif de R. quand il croise la route de Julie. Coup de foudre instantané et petit cœur qui bat ! Cette Vivante est, elle aussi, différente des autres. Dès le départ on voit sa détermination, sa compassion, son empathie, elle rayonne de l'intérieur et vous irradie de sa lumière, elle est pleine d'humour, de bonne humeur mais surtout elle porte en elle les germes d'une graine qui ne demande qu'à pousser, ceux de l'espoir ! Elle y croit encore ! Et rien que ça, ça vous donne envie d'y croire avec elle. Que le changement est possible, que l'on peut « guérir » les zombies, leur donner une seconde chance, que l'on peut vivre autrement, tout simplement vivre. Leur rencontre est au cœur du roman car elle va tout changer et les voir évoluer ensemble m'a chamboulée. Il faut dire que, bien évidemment je ne vous apprends rien ici, une romance va naître entre eux et que c'est elle qui va porter tout le texte. C'est romantique, certes, mais c'est aussi très réaliste car on voit que les sentiments entre les deux naissent progressivement, avec tout ce que cela entraîne de doutes, de questionnements, de douleurs aussi, mais surtout, de petits bonheurs. C'est un régal que de voir ce couple qui crève l'écran grandir sous nos yeux, ils sont juste parfaits et on ne peut que leur souhaiter dès le départ un happy end !

 

Il y a bien évidemment d'autres personnages dans le texte, tous aussi attachants les uns que les autres, chacun avec leurs cicatrices, leur passé et leur avenir, pas un que je n'ai pas appris à aimer d'une certaine façon, mais je ne vais pas vous parler de tout le monde sinon ma chronique va encore plus s'étirer ! Juste deux encore. M, le tombeur zombie qui m'a fait marrer comme pas possible et qui dégage nettement plus de profondeur qu'il n'y paraît au premier abord, vous allez l'adorer et Perry, l'ex de Julie qui tient un rôle important aussi dans le roman puisqu'il interagit avec R., je ne vous dis pas comment ni pourquoi, mais ça apporte une belle touche au texte, ça m'a plu comme concept, lisez et vous comprendrez pourquoi. Sinon, il me reste à vous parler du style de l'auteur. J'ai beaucoup aimé la plume de Isaac Marion, elle m'a emportée dès les premières lignes dans un monde que j'ai trouvé fascinant d'arpenter car il était complexe et qu'il allait bien au-delà de notre vision purement manichéenne du monde, j'ai trouvé le récit très humain, très sensible, ça m'a touchée, par bien des aspects et je n'avais clairement pas envie de le quitter. L'auteur a su habilement mêler psychologie, action et humour dans ce texte qui, bien qu'écrit de manière simple, a tout d'une œuvre trompe l’œil, comme j'aime à les appeler. Ici, on vous demande de voir au-delà des apparences, de croire, d'espérer, de faire confiance, de rêver, c'est quelque chose de difficile mais ce qu'on vous offre en échange vaut la peine. J'aime ces livres qui vous donnent des leçons sans en avoir l'air, qui vous rappelle ce qu'avoir une âme veut dire. Et oui, ce roman a beaucoup d'âme, bien plus que beaucoup d'autres que j'ai lu ! On se laisse glisser dans ce récit avec délice, il se dévore en un clin d’œil et, arrivé à la dernière page, on en redemande ! Une romance impossible à la Roméo et Juliette sur fond de guerre perdue d'avance, c'est accrocheur, provocant aussi peut-être mais surtout extrêmement fort. Rien ne laisse indifférent dans ce livre, pas même les plus petits détails. Et même s'il y a quelques petites choses qui ne m'ont pas plu ou que j'aurais préféré autres, j'ai tout simplement adoré livre ce livre ! Parce que, comme ses personnages principaux, il est différent, parce qu'il vous pousse à réfléchir, parce qu'il vous offre la vision d'un monde où tout est encore possible. J'ai aimé du début à la fin. Je me dis que le style y est pour beaucoup, parce qu'il a cette touche qui le rend si particulier, si différent des autres, on a envie de se laisser porter par ces mots qui nous parlent d'amour, tout simplement. Et je me dis que cette leçon-là est le plus importante de toutes celles que nous enseignent le roman : l'amour est plus fort que tout ! Ou serait-ce l'espoir ?

 

En conclusion, un roman qui, vous l'aurez compris, m'a bluffée et dont je suis désormais fan ! Il faut dire qu'une fois qu'on a fait la connaissance de R., on ne peut plus l'oublier ! Laissez-vous porter avec humour et tendresse dans ce texte plein de poésie et d'émotions qui vous fera passer du rire aux larmes en un battement d'ailes et qui ne vous lâchera plus une fois que vous l'aurez refermé. A lire absolument !

 

http://ressources.bragelonne.fr/img/livres/2011-10/1110-vivants_org.jpg

Le film : "Warm Bodies" de Jonathan Levine

 

Mon tout premier film de zombies, autant vous dire que j'étais à la fois impatiente et très angoissée à la perspective de me retrouver dans une salle obscure face à ces morts-vivants. Il faut dire que je suis une peureuse de première catégorie, que je n'ai jamais vu de films d'horreur de ma vie et que le moindre grincement dans une vieille maison le soir me fait sursauter. Alors là, j'ai pris un risque, oui, je suis une fondue ! Pourquoi je l'ai fait ? Honnêtement, vous avez vu les yeux bleus de malade de l'acteur qui incarne R. ? Hum ? Il vous faut vraiment une autre raison ? [lol] Plus sérieusement, j'y suis allée parce que justement j'étais en train de lire le livre dont est adapté le film, « Vivants », et que c'était l'occasion, puisque c'est en ce moment à la mode, de voir ce que le roman donnait une fois adapté à l'écran. Je dois dire que je n'ai pas du tout été déçue, j'ai même été carrément emballée par le film ! Mis à part les deux scènes où j'ai quand même dû mettre ma petite main devant mes yeux … je sais, je sais, mais bon, le zombie qui bouffe du cerveau, c'est au-dessus de mes forces, de même que celui qui s'arrache la peau tout seul … beurk quoi ! Sinon, tout s'est bien passé et je suis vite entrée dans l'intrigue. Il faut dire que le film est rythmé, qu'on ne s'ennuie pas une seconde même si la mise en place de présentation prend un peu de temps, que c'est mouvementé, plein d'émotions, que le casting est tout simplement génial et qu'on s'y croirait ! Ce monde post-apocalyptique est à la fois flippant et monstrueux, mais, on sent dès le départ, la petite étincelle qui va tout faire basculer, ce petit cœur qui se remet à battre à la vue d'une blonde pas comme les autres … Julie. Ce qui unit Julie et R. dans le livre, je l'ai retrouvé dans le film, les deux acteurs principaux ont vraiment su faire passer l'alchimie de ces deux personnages à l'écran ! Et punaise, ce mec joue trop bien les zombies ! Je n'ai jamais vu un zombie aussi crédible et aussi … sexy ^^ Et l'actrice qui lui donne la réplique est pétillante, pleine d'humour, et je trouve qu'elle incarne bien ce rayon de soleil qui va tout changer. C'est tout simplement magique pour moi ! Et même si je connaissais le sujet, j'ai eu l'impression de le redécouvrir, surtout qu'il y a plusieurs choses qui ont été changées entre le roman et le film, finalement, ça ne m'a pas perturbée plus que ça et je me demande si je n'ai pas préféré, par exemple, la chute dans le bassin d'eau à la fin plutôt que celle du roman du haut du stade, c'était « so romantic », moi dans ces cas-là, je succombe ! Vous l'avez compris, je n'ai rien à reprocher à ce film, il est juste génial ! Bon, si, y a quand même les osseux. Je sais que ça peut paraître bizarre, mais, même s'ils étaient carrément dégoûtants et franchement pas amicaux, eh ben, je les imaginais plus … flippants, oui, ils ne m'ont pas fait peur, pas de cauchemars le soir en pensant à eux, c'est ma petite déception dans l'affaire. Je ne vous parlerai pas de l'histoire en elle-même puisque je viens de le faire un peu plus haut en vous parlant du roman et que le topo est le même, mais, si vous avez la possibilité de voir ce film, faites-le ! Il vaut vraiment le détour ! Vous ne résisterez pas au charme magnétique de ce zombie romantique qui va changer le monde à l'aide d'une idéaliste déterminée et attachante. Un couple comme on en voit trop peu au cinéma, qui vous entraîne dans des aventures dangereuses, incroyables, drôles et tristes à la fois, mais surtout pleines de tendresse … et d'amour !

 

http://www.cinema-lepalace.com/docs/films/affiches/20477287wb.jpg


La B.O. qui tue !

 

Ah la la, que dire de la bande originale de ce film si ce n'est qu'elle est tout simplement terrible ! Je suis fan, fan, fan !!! Ça met une pêche pas possible au film, un truc de fou ! Bon, j'avoue que j'ai regretté que ce ne soit pas les mêmes que dans le roman, on a d'ailleurs pas droit à notre Frank Sinatra, mais, franchement, les musiques choisies collent parfaitement à l'ambiance du film et le rendent encore plus percutant ! Ça donnait envie de danser, de se secouer les cheveux en cadence et de tapoter les accoudoirs, même assise bien sagement sur mon siège. Et puis, cette chanson de M83 que je n'appréciais pas particulièrement plus que ça au préalable est maintenant gravée dans ma mémoire, elle a pris une autre dimension … quand je l'écoute, je vois R. sous la douche et là … c'est l'arrêt cardiaque assuré ! Non, je plaisante. Mais toutes ont une connotation que j'apprécie, elles sont vraiment comme une seconde peau sur les scènes auxquelles elles sont associées, aucune n'est plus faible qu'une autre, aucune n'est en discordance, c'est un ensemble harmonieux à la fois romantique, humoristique et percutant. J'aime quand la musique vous emporte, qu'elle imprime un rythme soutenu, haletant, en même temps que doux, tendre, à l'intrigue qui se déroule sous nos yeux, elle lui donne plus de profondeur, elle lui permet de nous atteindre encore plus, de nous toucher. Je ne sais pas comment expliquer ça autrement, c'est juste indescriptible, pour comprendre, il faut écouter cette bande-son qui est juste géniale ! J'ai découvert grâce à elle de nouveaux groupes que je ne connaissais pas, redécouvert de vieux classiques, et ai fait remonter à la surface quelques souvenirs d'autres films, un vrai régal ! Ces musiques, c'est que du bonheur, elles vous donnent le sourire en moins de deux. Laissez-vous porter par ces sons, entre moderne et old school, qui vous raviront les oreilles !!!

 

Mon top perso des meilleures chansons de la B.O. Selon moi, autrement dit celles qui ont direct rejoint mes favoris sur YouTube:D (dans le désordre, je vous laisse deviner quelle chanson est ma préférée ^^) :

 

  • Scorpions « Rock you like a hurricane »

  • Chad Valley « Shell Suite »

  • Feist « The bad in each other »

  • M83 « Midnight City »

  • Foy Vance « Be the song »

 

Et le petit « bonus old school » que j'aime beaucoup aussi :

 

  • Bruce Springsteen « Hungry heart »

 

Le reste de la playlist (avec mes petits commentaires perso' ^^) :

 

* « Sitting In Limbo », Jimmy Cliff – là aussi, un grand classique. J'aime beaucoup même si j'ai du mal à adhérer au tempo un peu trop lent à mon goût …
* « We Wish You a Merry Christmas », John Robert Foster – on la connaît tous celle-là (même si chantée par quelqu'un d'autre), je l'aime bien, elle met du peps quand vient l'heure de Noël.
* « Missing You », John Waite – encore une fois, du grand classique, dans le style ballade romantique qui vous fend le cœur et vous donne envie de pleurer, elle se classe parmi les meilleures. Je fond toujours pour les chansons d'amour, petit cœur d'artichaut …
* « Patience », Guns N’ Roses – j'ai du mal avec les intros à rallonge, mais bon, une fois passée cette étape, c'est juste … beau quoi ! Les paroles me parlent et c'est ce que je leur demande en principe. Encore une fois, Guns N'Roses, c'est un incontournable de toute façon et on ne peut pas être déçu !
* « Shelter from the Storm », Bob Dylan – je vais me répéter, je sais, mais franchement, là aussi c'est du pur classique ! Une chanson que j'ai découverte récemment cela dit au détour d'une lecture et qui ne me lâche plus depuis, je la trouve magnifique, entraînante et les paroles vous touchent, indubitablement. Et puis, c'est Bob Dylan quoi !
* « Hinnom, TX », Bon Iver – pas fan de celle-ci alors je ne m'attarde pas … il en fallait bien une sur la B.O., pas vrai ?
* « Yamaha », Delta Spirit – celle-ci aurait pu être dans mon top, mais, il fallait choisir … pourtant je me la repasse en boucle depuis que j'ai vu le film, elle a ce petit quelque chose en plus qui la rend quasi hypnotique !
* « Oh Pretty Woman », Roy Orbison – je ne la présente pas, tout le monde la connaît ! Et l'utilisation humoristique qui en est faite dans le film m'a carrément fait rire, j'adore ! On a toujours les images de Julia Roberts en tête quand on commence à l'écouter, un régal ^^
* « Runaway », The National – j'aime beaucoup la voix du chanteur mais elle a des tendances soporifiques sur moi … c'est dommage parce que les paroles sont vraiment belles !
* « Numbers Don’t Lie », The Mynabirds - une très belle découverte pour moi cette chanson qui mélange des sons modernes avec une voix qui me paraît old school, ça nous sort un mix un peu décalé, mais entraînant et vraiment sympa ! A écouter si vous ne connaissez pas ^^
* « Concerto in A Minor for Flute, Oboe, Strings and Continuo RV 522 : Allegro », Symphony Orchestra INSO Lemberg / Gunhard Mattes / Maya Schaufelbühl – j'aime la musique classique, un peu de douceur dans ce monde de brutes … même si celle-ci se tient parmi mes préférées, très enlevée, poétique, elle me colle à la peau, je l'adore et je peux l'écouter en boucle sans jamais me lasser, tous ces changements de rythmes, ces envolées, ces petites pointes de douceur, ah la la, je suis fan (enfin, surtout de la première partie en fait ^^) ! On en fait plus des comme ça !

 

http://cdn.songonlyrics.com/soundtracks/wp-content/uploads/2013/01/Warm-Bodies-Soundtrack.jpg


Rendez-vous un prochain mercredi pour un autre BMM :D

Commenter cet article

isallysun 06/04/2013 17:28

Je n'ai pas lu, ni vu, mais les titres que tu donnes de la B.O. semblent vraiment en faire une du tonnerre. Bonne idée ce rendez-vous!

Myiuki 06/04/2013 18:32



Oui, une super B.O. que j'écoute d'ailleurs en boucle depuis deux semaines que j'ai vu le film ^^


Merci pour ton commentaire :D



Crunches 04/04/2013 18:12

Waouh ! Quel RDV ! Quelle chronique !!!! Elle est géniale !

Comme toi, j'ai beaucoup aimé l'humour un peu décalé qu'on trouve à la fois dans le livre et dans le film ("Jolie montre").
Et j'ai également été déçue de ne pas trouver une chanson de Sinatra dans la BO vu qu'il en parle pas mal dans le livre (tout comme des Beatles).
Mais bon, rien ne peut être parfait !! =)

Myiuki 04/04/2013 21:54



Oh, merci beaucoup ! Contente que ma chronique t'ait plu ^^


Oui, le coup de la jolie montre, j'étais morte de rire, comme à beaucoup d'autres moments d'ailleurs !


Non, rien ne peut être parfait, mais c'était quand même un très bon film, j'ai adoré !!!


Merci pour ton commentaire :D



Shes North 03/04/2013 21:24

Félicitations Cœur pour ce nouveau rendez-vous que je suivrai (évidemment). Pour voir, ce film ? Je ne sais pas. Élé… pas fan de ce genre : zombies, épouvante, horreur, … Maintenant, comme j'évolue
constamment, peut-être le regarderai-je, un jour… ?!
Au plaisir de te lire.

Myiuki 04/04/2013 21:53



Merci beaucoup ma Mxlle ^^


Ben moi non plus tu sais je ne suis pas fan de ce genre de films à la base mais j'ai tellement aimé le livre que j'ai fait l'effort de voir le film et finalement j'ai adoré aussi ;)


Je ne pensais jamais voir de film de zombies un jour mais comme on dit il ne faut jamais dire jamais !


Merci pour ton commentaire :D



Marinette 03/04/2013 15:21

J'avais beaucoup aimé le livre et j'ai adoré le film.
Comme toi, je suis fan de la BO et surtout de l'utilisation de la chanson Oh pretty woman =) J'étais morte de rire ^^
Et j'ai beaucoup apprécié le choix des acteurs et leur performance.

Myiuki 03/04/2013 16:07



Oui, mdr avec Pretty Woman et aussi avec les Scorpions en fond sonore pour l'invasion des zombies ^^


J'ai adoré tout simplement !


Comme tu le dis, le casting était vraiment au top et les acteurs géniaux dans leurs rôles, tous. Un régal !


Merci pour ton commentaire :D



Charabistouilles 03/04/2013 12:13

Une super idée ce RDV ! je vais aller de ce pas écouter les musiques. Le livre me tente depuis un petit temps, je suis pas fan des zombies mais je découvre petit à petit et ça me plaît plutôt
finalement, et celui-ci a l'air d'être assez original ! J'ai pas entendu que du bon sur le film et j'avais peur que ce soit un peu trop à la sauce hollywood mais là, j'ai bien envie de lui donner
sa chance !

Myiuki 03/04/2013 16:06



Tout d'abord, merci ! Je suis contente que mon nouveau RDV te plaisr ^^


Je ne suis pas fan des zombies non plus mais ce livre, décalé, m'a rassurée par rapport à ça et m'a donné envie d'en lire plus sur le sujet !


Je n'ai pas trouvé que ce soit un peu trop "hollywood" au niveau du film surtout que j'ai trouvé le cast super et l'action bien menée. Après, chacun son opinion ...


Merci pour ton commentaire en tout cas :D



À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D