Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

31 May

Alexandre LEVINE "Le grimoire volé"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #SF - FANTASY

Quatrième de couverture

 

Ancien contorsionniste et voleur, Kerèntsil mène une paisible et secrète existence quand il reçoit la visite d’Astarya. Cette immortelle, ex-reine du Tourpana venue vivre incognito dans sa cité, lui demande son aide. Le grimoire écrit par son frère Narantewé, contenant toutes ses insurpassables connaissances en magie, a été dérobé. Et s’il prenait la direction des belliqueux Pays d’Orient, l’équilibre du monde serait menacé. Kerèntsil accepte de commencer l’enquête, sans imaginer qu’elle le fera croiser aussi bien Tseag-hua, le plus inquiétant des tyrans orientaux, que Laraouña, la déesse de l’amour. Et sans imaginer à quel point les épreuves traversées le changeront.

 

A mon avis ... 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055 330x298 1277805245magnet barbapapa coeur rose 70055

 

Lisant peu de fantasy, je ne savais pas à quoi m'attendre en commençant le lecture de cet ouvrage. Ne connaissant pas les codes habituels, je m'y suis plongée sans idées préconçues. Je dois dire que j'ai été surprise par ma lecture, d'une bonne manière, cela va sans dire. J'ai eu l'impression de me retrouver en plein coeur d'une odyssée tout droit sortie de la mythologie grecque. On y retrouve d'ailleurs par mal de ressemblances, dans l'apparition des dieux, leurs relations avec les humains, le fait que les habitants du monde terrestre soit polythéistes, qu'ils vouent un culte à la déesse de l'amour et que les dieux vivent dans un autre monde style Olympe ... Pour une férue de mythologie grecque, j'avoue que j'ai été ravie de retrouver un cadre auquel je pouvais me référer tout au long de ma lecture. D'ailleurs, au-delà de l'aspect religieux de la chose, on retrouve aussi les guerres de territoires opposant les orientaux aux occidentaux, ça non plus, ça ne dépayse pas le lecteur. On part donc sur des bases "connues" et pourtant le tout est remanié par l'auteur de telle façon qu'on a le sentiment de voyager au coeur d'une autre univers. Le lecteur se trouve embarqué dans une sorte de roman initiatique semé d'embûches, de rebondissements, d'actions, de rencontres ... Pas une minute pour souffler ! J'ai commencé ma lecture assez calmement mais une fois dans l'ambiance, je n'ai pas pu lâcher le livre et je l'ai fini d'une traite ! J'ai été emportée par l'aventure incroyable et rocambolesque vécue par Kerentsil, un ancien voleur reconverti en riche marchand qui se voit missionné par les dieux pour récupérer un grimoire volé. Au début, j'ai trouvé que c'était quand même un peu gros que les dieux s'adresse à un homme "quelconque" pour aller récupérer ce grimoire, mais l'auteur nous explique bien le pourquoi du comment tout au long du texte. On finit par ne plus se poser la question. Ca devient évident, et ça, j'ai trouvé que c'était un tour de force de l'auteur ! Mais revenons-en à ce fameux personnage de Kerentsil. J'avoue que j'ai eu du mal tout du long avec les prénoms des personnages, ça bloquait quelque part sur ma langue et ça a un peu ralenti ma lecture, mais j'ai trouvé qu'il collait bien aux personnages ... Celui de Kerentsil qui au début n'apparaît pas comme exceptionnel finit par devenir intriguant. C'est un homme courageux, fort, honnête malgré son passé de voleur et qui va se dévouer pour une cause qui le dépasse. Son engouement tout au long de sa quête est contagieux ! On finit par s'attacher à ce personnage qui devient le frère juré de dieux immortels et l'amant de la déesse de l'amour. J'ai trouvé qu'il évoluait bien tout au long du roman, on le voit franchir les épreuves aidé par Astarya, après il se retrouve seul mais en profite pour essayer de s'améliorer ... Il incarne le mouvement perpétuel. Ses relations avec les dieux sont également intéressantes à suivre et nous en apprenne beaucoup d'ailleurs ... ils n'interviennent que quand ils le souhaitent, ne font pas toujours les choses qui nous paraîtraient somme toute logiques, ils sont indifférents aux destins de certains hommes alors qu'ils s'immiscent plus intimement dans celui d'autres hommes ... j'ai trouvé ça instructif ! Mais j'ai regretté vers la fin le caractère de Kerentsil, j'ai comme l'impression qu'il avait un peu perdu son côté "humble", surtout quand il dit qu'il fait partie des "grands de ce monde", même si ce ne sont pas les termes exacts. J'aurai voulu qu'il conserve un peu de sa "candeur" du début ... il a perdu beaucoup en chemin même s'il y a gagné aussi ! J'ai cependant aimé que l'auteur mette en avant son côté humain face à l'immortalité froide des dieux. Ça met pas mal de notions métaphysiques et philosophiques en perspective (sur la pensée, l'immortalité, la magie, etc.), c'était bien trouvé de la part de l'auteur, même si j'ai trouvé qu'à la fin les deux mondes finissaient par se confondre un peu trop à mon goût, il laisse quand même une limite à Kerentsil qui n'obtiendra pas l'immortalité. J'ai trouvé que l'auteur avait également sut créé une société intéressante. Il a mis en place des us et coutumes qu'il a bien détaillé, les décors aussi nous donnaient une bonne idée de l'endroit où on se trouvait. Vraiment, on avait l'impression de s'y croire et de partager le quotidien des Tourpanais ! J'ai beaucoup aimé ce côté ethnologue de l'auteur, ça permet au lecteur de s'imprégner mieux encore de la vie quotidienne de Kerentsil et de ses compatriotes et de fait, de mieux se fondre dans le décor. On a vraiment le sentiment de voir les hommes et les femmes tourpanais sous nos yeux, c'est impressionnant ! D'autant qu'on apprend vite le nécessaire pour découvrir cette nouvelle culture ... On en apprend aussi un peu sur les orientaux et j'ai trouvé intéressant les oppositions de culture entre les deux peuples. Mais il est important de constater que l'auteur a voulu montrer que l'on pouvait s'y adapter via son personnage principal, qui parle la langue occidental et qui s'accoutume à leur mode de vie le temps qu'il demeure sur leur territoire. C'est une sorte d'échange multi-culturel un peu particulier puisque forcé par le destin, et surtout par Tseag-Hua !, mais d'un point de vue enrichissement du monde créé par l'auteur, j'ai trouvé ça bien fondé. Vous l'aurez compris, j'ai été impressionnée par le travail de construction du fond du récit par l'auteur, vraiment réussi. Même si certaines coutumes n'ont pas trouvé grâce à mes yeux, j'avoue avoir été un peu gênée par la liberté sexuelle des personnages et la façon qu'ils avaient de l'exprimer. Après, c'est sans doute mon côté un peu prude qui ressort. Mais c'est vrai que ça n'est pas sans rappeler celle qu'avait les romains à l'époque de l'Antiquité, là aussi, on part sur un terrain connu qui ne devrait pas choquer le lecteur (je suis peut-être trop sensible à ce genre de détails un peu crus ...). Mis à part ça, j'ai trouvé qu'il y avait pas mal d'action dans le roman, le voyage entrepris par Kerentsil n'est pas ennuyeux car il est semé d'obstacles, d'embûches à franchir, il y a toujours de nouveaux rebondissements, de nouvelles rencontres, des interventions divines, bref, on ne s'ennuie pas à la lecture ! J'ai passé un bon moment à voir ses relations se tisser avec Astarya, Laraouna et Narantewé. C'est intéressant de voir évoluer tous ces personnages tout au long du texte alors qu'ils traversent tantôt la joie, la tristesse, la mort, la guerre, le danger, les embuscades ... on passe par beaucoup de moments forts en tension et en émotions, toujours que le qui-vive. On s'accroche fatalement à l'histoire. Même si j'ai apprécié ma lecture je n'irai pas jusqu'à en faire un coup de coeur. Même si c'est original, j'ai trouvé malgré tout qu'il y avait quelques petits défauts dans le texte. Maintenant, je ne m'étalerai pas là-dessus, puisque mon ressenti est dans l'ensemble positif on peut passer au-dessus des quelques écueils d'orthographe, de style ou de récit. Pour conclure, je dirais que ce fut une belle découverte pour moi que ce roman, j'ai apprécié suivre les aventures de Kerentsil, et même si je n'ai pas adhéré à tout, je lirais sans doute la suite de ses aventures ... vu la fin ouverte de l'auteur, je pense qu'il y en aura une ! A vous de juger à présent !

 

Passeport lecture

 

Nombre de pages : 472

Temps de lecture : 8h00

 

 

http://editions-artalys.com/wp-content/uploads/Grimoire-800.jpg

 

 

Un grand merci aux éditions Artalys qui m'ont permis de découvrir ce livre ! Merci pour leur confiance et leur générosité !

 

Pour en savoir plus sur cet éditeur, cliquez sur le logo ci-dessous ...

 

http://rexlit.files.wordpress.com/2012/03/logo-artalys-moy.png

 

Commenter cet article

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D