Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Coeur de libraire

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D

16 Oct

Pierrette Lavallée "Amour satyrique"

Publié par Myiuki  - Catégories :  #NOUVELLES, #EROTIQUE

Quatrième de couverture

Jeune femme dont la vie de famille est en train de partir à la dérive, Deborah rencontre un homme étrange vers lequel elle se sent immédiatement attirée. L’inconnu n’y va par quatre chemins : il lui propose une relation uniquement basée sur le sexe… et se met immédiatement à l’ouvrage. Cet homme infatigable l’amènera sur des sommets de jouissance qu’elle n’aurait jamais pu imaginer. Ils auront un effet surprenant sur sa vie et Deborah sera encore plus étonnée de découvrir qui est son amant.

Une nouvelle érotique originale, réjouissante et particulièrement chaude.

À mon avis ♥♥

Une nouvelle au charme… surnaturel ?

Bon, je ne vais pas y aller par quatre chemins, je n’ai pas accroché avec ce texte. Mais, je vais vous dire pourquoi vous, vous devriez le lire ! Oui, vous avez compris, je suis passée à côté moi, toute seule comme une grande, sans doute parce que je suis en overdose totale de littérature érotique (ça peut arriver à tout le monde reconnaissez), mais je ne renie en aucun cas la qualité du récit et c’est ce dont je vais vous faire part dans cette chronique. Tout d'abord, j'ai eu du mal à rentrer dedans parce que savoir que l'héroïne allait faire ses courses au supermarché (c'est un exemple, il y en a d'autres...) m'ennuyait relativement. C'est un point de vue personnel mais j'ai toujours l'impression que, dans un format aussi court que celui de la nouvelle, c'est toujours une perte de temps ce genre de détails. Je crois que je suis de la vieille école et que je préfère dans ces cas-là quand l'auteur laisse jouer l'imagination du lecteur et pas quand il essaie - trop - d'ancrer son récit dans une réalité qui peut s'apparenter à la nôtre (je ne renie pas le principe de base, attention ^^). Quand je lis, j'ai envie de m'évader, de rêver, pas de m'imaginer en train de faire mes courses... (même si, dans le cas du supermarché, cela permet d'amener le départ de l'action dans la nouvelle... nous avons donc, le lieu ^^). Bref. C'est peut-être aussi pour ça que je suis partie du mauvais pied avec cette histoire. Passons. Ensuite, le propos de la nouvelle me dérange, là aussi, d'un point de vue personnel... (ça me touche trop une histoire comme celle-là, de trop près), puisqu'il s'agit d'une ménagère qui vit une relation de couple dans le creux de la vague et qui décide de s'encanailler en allant voir ailleurs. Bon, je sais que c'est un prétexte pour permettre au texte de se développer autour de ce que ça entraîne mais... mais, quoi ! Alors bon, je ne peux pas vous raconter la fin mais, disons qu'elle éclaire ce choix, qu'elle le légitime presque, mais justement, légitimer le fait de tromper son conjoint... c'est un état de fait que je n'encaisse pas, qu'il soit fictif ou pas... Bref. En faisant abstraction de ces éléments perturbateurs pour moi, j'ai poursuivi ma lecture. Qu'en dire en dehors de cela ? J'ai beaucoup aimé le principe de l'érotico-fantastique, avec notamment le personnage mystérieux et tentateur de Saturio. Le seul bémol, c'est qu'on sait dès le titre ce qu'il est... pas de suspens, alors que l'on suit le déroulement de la révélation dans la nouvelle... dommage ça. Bref. C'est lui qui va tout chambouler dans la vie de Deborah, qui va lui faire découvrir des plaisirs jusqu'ici inconnus et lui permettre de reprendre confiance en son potentiel de séduction au gré de leurs interludes sexuels. Je passerai sur lesdits interludes que je n'ai pas apprécié... trop... vulgaires... suis-je devenue un dinosaure ? J'en ai juste ma claque de lire « queue », « baiser la bouche » et autres joyeusetés... pas vous ? Malgré tout, ils font leur petit effet, c'est certain... pour ceux qui aiment ce style. Comparativement à d'autres lectures du même genre, c'est bien dosé, rien à dire, c'est juste moi qui bloque là-dessus... Bref. J'ai trouvé ça original cette rencontre... surnaturelle, ça amène un petit plus à la nouvelle et c'est clairement ce qui m'a poussé à aller jusqu'au bout (mais c'est quoi cette fin ?). Effectivement, ça sort de l'ordinaire. Pas sur le principe, non, mais sur le traitement de celui-ci je dirais. C'est... brut, sensuel, certes. Niveau style et construction du récit, là aussi, rien à dire, c'est très bon. C'est une nouvelle qui se lit vite et bien, qui vous emporte dans une histoire hors du commun, sans doute trop courte... J'en sors avec un avis mitigé. J'en ai vu tous les points positifs (style, exécution, originalité), mais il m'a manqué le petit truc en plus pour que je sois emportée. L'avantage de ce texte c'est que c'est une nouvelle comme je n'en ai jamais lue, au moins, elle sort de l'ordinaire, rien que pour ça, je vous conseille de la lire.

En bref...

Une nouvelle érotique qui sort du lot et vous propose un interlude sensuel plutôt torride... céderez-vous à la tentation ?

Passeport lecture

Nombre de pages : 22

Temps de lecture : 15 minutes

Prix : 0.99 €

Livre lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Artalys.

Livre lu dans le cadre d'un partenariat avec les éditions Artalys.

Commenter cet article

Lilou 16/10/2013 19:56

Je ne suis pas très littérature érotique, mais là j'avoue que le postulat de départ me tente.

Myiuki 16/10/2013 20:01

Il est tentant en effet ;)
Merci pour ton commentaire !

Alexandre 16/10/2013 17:35

"Ce n'est pas avec de bons sentiments qu'on fait de la bonne littérature" (André Gide).
Donc décrire une relation adultérine, c'est permis.
Pour le reste, ce mélange d'érotisme et de fantastique est vraiment très original. Il change du thème qui fait fureur depuis le succès de 50 Nuances, récupéré à l'infini. "Les désirs du milliardaire", aux Éditions Addictives... C'est le numéro combien ? On aimerait que le recyclage fonctionne aussi bien dans le domaine du traitement des déchets.

Myiuki 16/10/2013 17:57

Il ne faut pas mal interpréter mes propos, je n'ai JAMAIS dit que ça n'était pas permis, j'ai juste dit que moi, en tant que personne, ça me dérangeait... c'est pareil pour tout texte qui en fait état, pas seulement cette nouvelle !
Le mélange d'érotisme et de fantastique existe depuis le début des années 2000, ça s'appelle la bit-lit... j'ai d'ailleurs, à CINQ reprises, noté l'originalité de cette nouvelle dans ma chronique...
Ce n'est pas parce que la production érotique du moment est énorme que tout est à jeter là-dedans...

À propos

Bienvenue sur le blog de Flo', lectrice, libraire & auteure - Rose Darcy, c'est moi ^^ -. Ici, je vous parle de ce qui me passionne, lecture, écriture, musique et bien d'autres choses encore ! Je vous souhaite un bon voyage dans mon univers rose bonbon, en espérant que vous y ferez de belles découvertes livresques... ou autres ;) N'hésitez pas à laisser une trace de votre passage chez moi, j'adore vous lire !!! Et, si le coeur vous en dit, vous pouvez visiter mes pages Face de Bouc : https://www.facebook.com/CoeurDeLibraire & https://www.facebook.com/RoseDarcyAuteure. Bonne visite à vous :D